Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sauce politique
  • sauce politique
  • : politique
  • Contact

Bande son

musique insérée dans les articles, de circonstance si possible

-


Add to Technorati Favorites


Recherche

19 juin 2007 2 19 /06 /juin /2007 16:26
L'amateurisme n'était donc pas une fatalité. On s'aperçoit que quand le PS s'organise, se coordonne, se synchronise, se dote d'un mot d'ordre clair sur une période bien définie, alors il peut être efficace électoralement. Si la séquence de la semaine dernière avait été répétée chaque semaine ces derniers mois, il est possible que les choses aient été différentes. Certes, le choix du support, cette TVA (de financement de la sécurité) sociale, était dans une logique d'opposition et comportait une part de roublardise, mais sur ce dernier aspect la droite et nicolas sarkozy en particulier serait bien malvenus de la ramener.

Surtout, dans cette affaire, c'est le sens populaire qui a vu plus clair que beaucoup de ceux qui se piquent de maitrise technique sur les questions fiscales et budgétaires. Ceux-là reprenaient volontiers les arguties de la droite selon lesquelles la "TVA sociale" serait censée ne dégager aucun solde positif, et affectée à un compartiment étanche, donc sans rapport avec les 15 milliards annuels de dépenses annoncées précédemment. C’est faire un peu trop confiance à sarko quant à l’application orthodoxe de la séparation des budgets, et pour cette fois les électeurs ont été moins naïfs.

Si sarkozy a endossé cette "TVA sociale" dans son projet (car c'est bien lui et non Borloo), ce n'est d'ailleurs pas après analyse des subtiles difficultés qu'elle pose ni fins arbitrages techniques, mais bien plutôt en fonction de l'attrait du hochet politique et du potentiel de l'arme tactique. Cette proposition-slogan est dans la lignée de la "discrimination positive", des "droits opposables", de la "flexsécurité" et autres mots-valises dont il se garde chaque fois d'expliciter le contenu.

Sauf que cette fois c'était trop gros, et, c'est l'exception, ce n'est pas passé.

Il aura fallu que la dose soit forte. Dans la continuité de la campagne, les annonces se succédaient tous les quatre jours, donc traitées de manière superficielle, favorisant les super-ficelles. On connait la liste des éléments constitutifs du "choc fiscal". Heures sup' "défiscalisées", franchise sur les soins, bouclier fiscal, défiscalisation des intérêts d'emprunt, suppression des droits de succession. La confusion entre défiscalisation (impot sur le revenu) et exonération de charges (cotisations sociales et/ou patronales) a joué à plein. De même que celle entre les gros revenus et les gros patrimoines, qui forment deux sortes de "riches" que de loin on peine à distinguer, et qui d'ailleurs se superposent largement. Bref on a eu droit à la panoplie mystificatrice qui permet à la droite de faire croire aux pauvres qu'ils sont riches (on reviendra sur le décompte de ces petits et grands mécomptes). Avec un certain bon sens, ces derniers ont néanmoins mis le holà quand ils ont vu venir la facture.

Partager cet article

Repost 0
Published by Martin P. - dans droite
commenter cet article

commentaires

Krapo 27/06/2007 00:06

Y'a surtout que les cons se considèrent un peu trop "enconnés" par des empafeurs patentés.En 1995 un certain Juppé a augmenté la TVA de 17,6 à 19,6 % au motif de sauver la sécurité sociale et les retraites.12 ans après, c'est l'amnésie générale dans les mass-média.Où sont passés ces milliards ?Sommes-nous des cons lobotomisés ? Il y en a, mais pas forcemment là où vous les décrivez, si proches de leur portefeuille...

Martin P. 26/06/2007 10:54

@ JacquesEffectivement, le canard a fait une page très complète sur les contradictions de sarkoça ne fait que renforcer ma perception qu'il se contrefout du fond. il n'a repris dans cette affaire que le slogan, pour ensuite tenter de refourguer une hausse de tva pure et simple.je suis de retour après une petite escapade au pays basque, qqun a t il des nouvelles du vaudeville socialiste?

thc2 25/06/2007 03:47

Le plus drole ce sont les journlaistes des principaux medias qui trouvent que l'erreur ca a ete de remettre ca sur le tapis entre les deux tours alors que c'etait passé assez innaperçu dans le programme présidentiel de sarkozy. Ils sont tellement deçu du deuxieme tour qu'il ecrivent noir sur blanc qu'il aurait fallu cacher cette mesure aux français avant les elections pour assurer le tsunami bleu..one st dans de beau drap

jacques 21/06/2007 23:05

Au lieu de prendre les autres pour des "cons", ce qui est le plus facile, vous feriez mieux de (re)lire le "bouquin" de Mr Sarkozy intitulé "Ensemble" et publié en...2004.Vous sauriez ainsi que le Président, à cette époque, était CONTRE la TVA sociale.Sans doute, direz-vous: il n'y a que les ...cons qui ne changent pas d'avis....jf.www.lamauragne.blog.lemonde.fr

Martin P. 21/06/2007 12:11

c'est sur que quand on parle de cadeaux ça gêne moins le pekin moyen, même si c'est pas pour luiil n'empeche que y'a deux points sur le fond qui ne sont pas traités:* comment on finance la sécu* comment on finance les 15 milliards annuels