Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sauce politique
  • sauce politique
  • : politique
  • Contact

Bande son

musique insérée dans les articles, de circonstance si possible

-


Add to Technorati Favorites


Recherche

13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 16:56
Au cocktail proposé par la maire de Reims (c'est ainsi qu'Adeline Hazan le dit), les photos étaient interdites : l'illustration sera donc en forme de rappel au socialisme militant, aux militants socalistes.
C'est un peu dommage, car il y avait du pachyderme au mètre carré, en tous cas beaucoup en avaient l'élégante et photogénique foulée. De plus, on aura pas pu surprendre un signataire de motion en train de prendre langue avec celui d'une motion concurrente, bien que chacun aie fait le tour des serrages de pince. Il faut croire que les regards des objectifs n'étaient pas les seuls à être craints.
Néanmoins l'ambiance cordiale montrait que la convivialité des mondanités socalistes résiste aux contextes les plus tendus. Même si Mosco et Barto se sont croisés sans se saluer, et même si Hollande a fait son mot sur les "camarades qui ne sont pas toujours bons amis".
A 13h30, les nombreux dignitaires de la motion A se dirigèrent vers une salle attenante: Harlem Desir, Stephane Le Foll, Michel Sapin, Alain Bergougnoux, Pierre-Alain Muet, Faouzi Lamdaoui, Anne Hidalgo...
A 13h50, les non moins nombreux hiérarques de la motion D répondirent promptement au signal de Martine Aubry pour se regrouper dans une salle voisine: François Lamy, Claude Bartolone, JC Cambadélis, Marylise Lebranchu, Laurent Fabius, Henri Weber, Christophe Borgel, Laurent Baumel…
Même le champagne est sacrifié sur l'autel du rassemblement, rassemblement par sous-ensembles donc pour le moment.
Cela a libéré de la place près du buffet (car hormis la remarquable Aurélie Filipetti, on aura pas vu beaucoup de gens de la motion E, pas plus que de la motion D), et nous a permis de profiter pleinement des petits fours avec les élus verts locaux.

Plus tôt dans la matinée on a pu interviewer l’hôte de ce week end, Adeline Hazan, qui nous a certifié qu’elle ne craignait pas du tout que le nom de Reims ne s’associe à un moment douloureux de l’histoire socialiste, qui n’a d’ailleurs pas raison de l’être (douloureux). Comme elle est très sympathique, on a envie de la croire.


-
Les left Blogs au congrès de Reims:


-
PS: quelques problèmes de connection peuvent contraindre à ralentir le rythme des publications

Partager cet article

Repost 0
Published by Martin P. - dans PS
commenter cet article

commentaires

voyance gratuite 31/10/2015 11:46

Félicitation à tous ceux qui veillent pour le bon déroulement de ce magnifique blog !!

voyance par mail 31/10/2015 11:46

C'est avec plaisir que je regarde votre site ; il est formidable. Vraiment très agréable à lire vos jolis partages .Continuez ainsi et encore merci.