Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sauce politique
  • sauce politique
  • : politique
  • Contact

Bande son

musique insérée dans les articles, de circonstance si possible

-


Add to Technorati Favorites


Recherche

26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 16:12
La mise au point de Juppé sera passée relativement inaperçue. C'est son drame que de ne jamais parvenir à être en phase avec le buzz, alors que Villepin, lui, y est parvenu sans peine. Voilà ce que nous disait Al1jup: "Je lis pourtant, ici ou là, que je préparerais mon retour au gouvernement. Alors, soyons clair: ce n’est pas mon intention. (...) Mais, me dira-t-on, vous avez affirmé que vous étiez disponible pour servir. Je le confirme. Il y a bien des façons de servir ses concitoyens et son pays."
On suppose que Juppé ne parle pas de "servir son pays" pour postuler à la présidence de la commission européenne, ce qui serait inélégant. C'est donc, comme l'anticipait finement Bruno Roger-Petit, qu'il pense à l'Elysée. Comme Villepin, donc.


Comme ni l'un ni l'autre ne tiennent l'UMP, il va falloir qu'ils trouvent une modalité de désignation du candidat (vraiment) gaulliste: c'est là peut-être la vraie problématique sur laquelle les commentateurs devront bien cesser de faire l'impasse à un moment ou un autre.

Toujours est-il que la gauche ne devrait pas se réjouir trop vite. Un candidat gaulliste taillera certes des croupières à sarkozy, voire à Bayrou, mais si la barre se situe entre 15 et 20%, il n'est pas acquis que le(a) candidat(e) PS la franchisse. Encore faut-il que le PS n'accepte plus qu'on accole toujours l'adjectif "primaire" à "antisarkozysme", que les déclarations mal ajustées contre sarkozy ne soient pas prises pour des attaques sans concessions, un meilleur faire-valoir pour un(e) "meilleur opposant(e)".

Bref, qu'on ne confonde pas la mousse et l'acide: ce n'est pas dans la première qu'on fera disparaitre Beauf 1er.



En 2012, il n'y aura plus cet effet 21 avril, qui en 2007 a asséché la gauche et donné l'illusion d'un bon score au PS, mais sans aucun réservoir de voix. On peut donc s'attendre à ce que l'extreme gauche retrouve ses scores de 2002.

En revanche, la prime au meilleur antisarkozyste sera intacte voire accentuée. Cette prime a joué beaucoup dans le score de Bayrou, qui a pris 10 points dans les sondages à partir du moment où ces mêmes sondages ont publié le résultat des enquêtes sur un second tour "Bayrou-sarko", où on a vu que contrairement à Royal, Bayrou battrait sarko. Il faut s'attendre à ce que le phénomène joue en faveur de Villepin, qui a beaucoup de défauts sauf celui d'être médiocre quand il attaque sarkozy.

Bref, si la candidature socialiste laisse l'étendard de la république à d'autres sans même apporter de meilleures garanties en politique économique et sociale, il faut s'attendre à arriver... 4ème au premier tour, derrière sarko, Bayrou et Villepin.

Haven't we lost enough?

Partager cet article

Repost 0
Published by Martin P. - dans 2012
commenter cet article

commentaires

stud 100 19/01/2010 20:11


On se prépare pour l'élection presidentielle. Comme tous. On place ses pions. Qui sera le chef! Ces hommes politiques ne pensent qu'à leur " ventre". Le petit français ils en ont rien a faire. Si,
nous prendre de l'argent par n'importe quel moyen, taxe carbonne, vitesse, CT, augmentation gaz, electricité et autres,... Il faut dire,qu' il leur faut de l'argent, déplacement qui ne serve à rien
(G 8, G20) pourquoi pas video conférence. Econnomie d'avion, de repas,..... Beaucoup de retraits francais partent s'installer à l'étranger pour vivre un peu mieux avec leur petite retraite (Maroc,
Tunisie,...) Pas de probleme pour les hommes politiques eux passent leur vacances à l'étranger pas de soucis de retraite. Au fait, je ne serais pas là pour les élections futures. A bientot


OZANON Jean-Paul 27/04/2009 14:00

VOILA LA QUESTION !
En fait, toutes ces craintes, toutes ces interrogations ne cachent-elles pas une lacune à laquelle nous sommes tous confrontés ?Cette lacune, n'est-elle pas notre impossibilité d'avoir trouvé la réponse à une question essentielle, une réponse sans laquelle,






une infime minorité continuera, en toute impunité, à manipuler et à exploiter la majorité avec le cynisme et le narcissisme criminel qu'on lui connaît.Pour trouver ensemble cette réponse, je vous invite à visiter mais surtout à participer à VOILA LA QUESTION !

Martin P. 27/04/2009 00:10

@ Jon

je ferai d'autres articles pour développer mon idée. mais basiquement, c'est ce dont j'ai déjà parlé: l'idée que le clivage est celui entre républicain et non-républicain est en train de s'installer, et que le débat gauche-droite est ramené au second plan. si la gauche ne sait pas avoir une expression plus forte qu'actuellement, elle sera effectivement 4e

jon 26/04/2009 17:47

Salut Martin ! Toujours aussi affuté à ce que je lis.Tu conclues par un définitif "Bref, si la candidature socialiste laisse l'étendard de la république à d'autres sans même apporter de meilleures garanties en politique économique et sociale, il faut s'attendre à arriver... 4ème au premier tour, derrière sarko, Bayrou et Villepin."vIl faudrait peut-être appuyer un peu plus ta thèse. Particulièrement sur l'insuffisance de "garanties économique et sociale" (pour "l'étendard de la république", laissons pisser). Une approche comparative par exemple ?Si je reste convaincu que Sarkozy peut perdre sur son non-bilan, toujours est-il que Royal en aura un, pour dire les choses plus clairement, et puisque tu prends Royal, Sarko, Bayrou, Villepin comme hypothèse de ton raisonnement.Bref, que nous, socialistes, refléchissions d'emblée à 2012, comme tout le monde, est bien naturel. Il me paraît toutefois prématuré et peu crédible de rentrer ouvertement dans ce jeu, comme F. Hollande et d'autres tout récemment. Jeu que la droite républicaine occupe effectivement aujourd'hui, pour taper Sarkozy et non la gauche, ce qui contribuera à diluera les "31%" de Sarkozy, m'est avis ! Je continue de penser que la gauche socialiste à un boulevard devant elle, pourvu qu'elle s'en donne les moyens programmatiques et de communication. @+ dans le bus pour le KB ! :)