Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sauce politique
  • sauce politique
  • : politique
  • Contact

Bande son

musique insérée dans les articles, de circonstance si possible

-


Add to Technorati Favorites


Recherche

21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 18:01

François Bayrou est fort réjouissant lorsqu'il ose se payer frontalement les médias et leur propriétaires. Ce fut le cas lors d'une fameuse "entrevue chez TF1" , et il a récidivé lors de ses voeux à la presse. La facilité avec laquelle il a réussi à pousser Namias à la faute (ce dernier l'a accusé de démagogie), montre assez le malaise, que ceux qui sont à la tête des rédactions ne peuvent plus balayer d'un revers de main autosatisfait. Un journaliste ne peut plus s'autodécerner des brevets d'autocritique aussi facilement. Les 3h sans contradicteur de sarkozy, juste avant le démarrage du décompte officiel de précampagne, ont fait jaser jusque dans la propre rédaction d'Arlette Chabot. De ce point de vue Bayrou est antisarko, mais sur le terrain politique?

Même si l'hypothèse "Bayrou président" est peu probable, c'est bien celle que doivent considérer ceux qui votent pour lui. Passons donc sur la bipolarité du choix au 2e tour, et prenons-le au sérieux.

Bayrou président pose un problème, c'est qu'il annonce un gouvernement d'union nationale, et que s'il est élu, on a de très fortes chances de voir sarkozy rester dans le jeu, probablement au gouvernement. Dans ces conditions sarkozy fera pareil avec bayrou que pendant ces 5 années avec Chirac. C'est-à-dire être en campagne perpétuelle, interférer dans tous les dossiers, tout en se défaussant sur ses camarades, rogner l'espace politique de celui à qui il aura dû son poste. C'est-à-dire aussi multiplier les démonstrations publiques de mépris à l'encontre du chef de l'état Bayrou, au risque que les querelles de notre roquet national souillent l'image du pays, comme cela fut le cas auparavant (l"arrogance grandiloquente").

Bref sarkozy garderait la même capacité de nuisance, avec de nouveau 5 ans de cirque. Bayrou n'apporte donc pas assez de garanties dans cet objectif de décramponner nicolas de l'objet de sa convoitise, d'assainir la chose publique en lui infligeant un score aussi minime que possible, de manière aussi à en débarrasser la droite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Martin P. - dans Bayrou
commenter cet article

commentaires

jps 23/01/2007 14:25

Martin, je partage ton analyse

Killcow 22/01/2007 17:11

Ca se discute.....Un gouvernement d'union nationale oblige à gouverner au centre, puisque toutes les lois votées doivent s'appuyer sur un consensus entre gauche et droite.Bayrou a le mérite de dénoncer la mainmise de NS sur les médias (quand SR lâche une perle, tout le monde hurle au scandale; quand NS lâche une perle, personne n'en parle, même pas Canal+).S'il obtient ce qu'il veut (c'est-à-dire, concrètement, assez de sièges à l'Assemblée pour empêcher la majorité absolue à la gauche ou à la droite, ce qui est tout à fait possible), NS pourra peut-être être au gouvernement, mais il ne pourra pas faire le beau tout simplement parce que tout le gouvernement (y compris lui) devra gouverner au centre.Je ne suis pas pour Bayrou, mais il faut quand même rétablir des vérités sur lui.Bientôt sur mon blog, un article sur Bayrou.