Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sauce politique
  • sauce politique
  • : politique
  • Contact

Bande son

musique insérée dans les articles, de circonstance si possible

-


Add to Technorati Favorites


Recherche

2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 11:14
Il est quand même paradoxal que ce soient les mêmes qui soutenaient que l'Algérie était française, et qui pour certains le soutiennent toujours, qui aujourd'hui prennent pour argument qu'une majorité du territoire turc est hors d'Europe pour s'opposer à son adhésion par principe.

Rappelons donc qu'avec ses colonies, notamment l'Algérie, mais aussi la Guyane, les antilles françaises, la Nouvelle Calédonie ou encore la Polynésie, le même argument aurait pu être opposé à la France en 1957.
D'ailleurs, grâce à la France, l'Europe a déjà des frontières communes avec... le Brésil

C'était un modeste contre-argument en plus de ceux bien exposés par Pierre Moscovici dans Le Monde.


Plus sur L'Europe:

Vive les campagnes électorales

ump2009.eu, l'UMP et les européennes: pas de programme, pas de projet, pas de listes

Live bloguage de la convention nationale, avec photos

Quelle Europe pour 2020?
 
Walking the tight europe (*)
Repost 0
Published by Martin P. - dans Europe
commenter cet article
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 23:47
31 MAY 09

La Maison-Blanche regrette l'absence de la reine en Normandie
"Nous ne sommes pas chargés de la liste des invités, ça, je peux vous l'assurer", "je pense que le fait que sa contribution et sa présence seraient importantes ne fait aucun doute".
-


30 MAY 09

La terrible maladie cachée de Nicolas Sarkozy? - Bruno Roger-Petit sur LePost.fr
personne n'a osé reprendre le chef de l'Etat pour lui dire tout simplement: "Monsieur le Président, il s'agit des Rougon, et non des Roujon Macquart". PERSONNE n'a osé.

28 MAY 09

Ce romantisme de Tarnac qu'on a jeté en prison | Montebourg
Monter un dossier judiciaire de toutes pièces avec des abus procéduraux en tous genres à la clef, pour pouvoir faire de la politicaillerie à la petite semaine, voilà ce dont est capable le régime sarkozyste.

Christian Paul
«Ce jeu est proprement ignominieux. A terme, cela conduira les élus républicains à refuser tout entretien avec le chef de l'Etat ou un de ses représentants, tant les manipulations et travestissements qu'ils impliquent sont grossiers.»

23 MAY 09


Penser comme Alain Minc - Le blog anarchiste et libertaire de NicoCerise
Lui Alain M. est bien sur dans le lot des personnalités familières des Etats-Unis.

20 MAY 09


Clearstream: Villepin dénonce «une justice d'exception» | Mediapart les juges d'Huy et Pons n'étaient pas co-saisis uniquement de l'affaire Clearstream, mais également d'autres dossiers «particulièrement complexes et ayant un grand retentissement»... l'affaire Vivendi, mettant en cause Jean-Marie Messier ou l'affaire Rhodia, impliquant plusieurs hommes d'affaires et personnalités publiques.... Autant de dossiers dont l'instruction a été comme «gelée» durant l'affaire Clearstream, à laquelle les deux magistrats ont consacré la quasi-totalité de leur temps.

Sondages: la gauche monte, Ségolène baisse... Etonnant non? - Bruno Roger-Petit sur LePost.fr
Autre enseignement des sondages récents: la chute personnelle de Ségolène Royal. Si l'on en croit le dernier sondage Opinion Way pour le journal Metro, Seuls 28% des Francais se déclarent satisfaits de l'action de Ségolène Royal, sondage qui confirme celui des autres "baromètres" en la matière. Dans cette même enquête, l'action de Martine Aubry est approuvée par 49% des sondés

Peillon superstar ? | Profession Politique
Vincent Peillon mène une campagne d’arrache-pied en cachant à peine son secret espoir : obtenir le 7 juin le meilleur score de l’ensemble des listes socialistes. L’ex-lieutenant de Ségolène Royal y verrait un moyen d’affermir à son tour son statut naissant d’aspirant présidentiable…

17 MAY 09

Incursion de Jean-Luc Hees en plein interview d’Edwy Plenel sur France Inter
Jean-Luc Hees, nouveau PDG de Radio France tout juste nommé par Nicolas Sarkozy, dans le studio du 7-10 de France Inter en plein interview d’Edwy Plenel, et pour dire (en mettant un terme à l’entretien) que ce dernier avait tort de juger négativement la possibilité pour le président de la République de nommer directement le PDG de Radio France ou de France Télévisions…

"Canal Sarkozy": un livre-manipulation contre Sarkozy? - Bruno Roger-Petit sur LePost.fr
Ce livre narre sur 300 pages les interventions multiples de l'actuel président de la république en matière de télévision.

Le site besoin de gauche est lancé demain:

 
15 MAY 09


L'utilisation des moyens de l'Etat à des fins électorales est illégale et peut donner lieu à l'invalidation du scrutin et à l'inéligibilité des candidats.

Sondages, droit de réponse:
Premièrement : Les sondages donnent le parti socialiste dans son étiage habituel de 20 - 23%
Deuxièmement : La gauche est à son plus haut niveau, 3 points au-dessus de la moyenne 1979-1999
Troisièmement : Ce qui frappe, c’est l’effondrement de la droite, qui non seulement se confirme, mais s’amplifie lourdement : de 40,9 en moyenne entre 1979 et 1999, 38% en 2004, 27% aujourd’hui


Voter pour de mauvaises raisons (mais voter quand même) - radical chic
aut faire de la pédagogie ! Faut expliquer aux Français ! L'Europe c'est bien, c'est important ! Peu importe qu'on se soit torché avec le résultat du vote de 2005, faut se mobiliser là, c'est notre destin !

Crier "Sarkozy, je te vois!" conduit au tribunal, Société - Information NouvelObs.com
Un Marseillais de 47 ans, professeur de philosophie, va comparaître le 19 mai devant le tribunal de police pour avoir crié alors qu'il assistait à un contrôle d'identité: "Sarkozy, je te vois!"

14 MAY 09

Dailymotion - Ce que j'attends de l'Europe, par Karim (délégué CGT) - une vidéo Actu et Politique
-
Elections européennes 2009 - Parti Socialiste - Changer l'Europe - Non à l’utilisation des moyens de l’Etat par l’UMP, par Jean-Christophe Cambadélis, Directeur de campagne pour les élections européennes
L'utilisation des moyens de l'Etat à des fins électorales est illégale et peut donner lieu à l'invalidation du scrutin et à l'inéligibilité des candidats.
Mais qui est donc cet homme qui fait régner la loi de TF1 ? - novövision
« Bonjour Jean-Michel, vous avez des salariés qui, manifestement, aiment tirer contre leur camp. Cordialement »

Copé : merci Fillon ? | Profession Politique
"Parmi les choses qui commencent à peser sur l’ambiance à l’Assemblée nationale, analyse le député PS Jean-Jacques Urvoas, en pointe sur la question polémique de la réforme du règlement, il y a le jeu personnel de Copé par rapport à Sarkozy, qui ne marche qu’avec la discrétion voulue de Fillon. Le jour où un Premier ministre voudra utiliser tout l’arsenal dont il dispose, il y aura forcément un clash avec Copé."

Incertitude
Rachida Dati a assuré à certains ministres qu’elle n’était pas certaine d’aller siéger au Parlement européen après le 7 juin. "Avec elle, tout est possible !" prévient l’un d’entre eux.

12 MAY 09

Les cordons de la Bourse: Affaire Sgam: la banque revoît une nouvelle fois ses pertes à la hausse
Conclusion (non définitive): sur un portefeuille de 20,7 milliards d'euros, la perte serait aujourd'hui de l'ordre de 10 milliards d'euros. 7,5 pour les clients de la banque, 2,4 pour la banque. Et elle pourrait encore augmenter.

La stratégie de François Bayrou (1) : deuxième gauche?
Il s'est revendiqué des clubs « Témoin » de Jacques Delors – membre du Conseil d'administration lors de leur fondation, je ne l'y ai jamais vu – a inventé une « longue complicité » avec François Hollande, qui aurait failli participer à la création de « Force démocrate » - ce que je crois absolument faux – bref s'est posé en nouveau champion de la gauche sociale-démocrate

10 MAY 09

Un code de déontologie pour les journalistes? la grande manip se prépare! - Bruno Roger-Petit sur LePost.fr
Cette SNDJ serait une solution de bon sens, ... Mais je vous rassure. Nous sommes en France. Et une solution de bon sens dénué d'arrières pensées politiques garantissant la liberté de la presse n'a aucune chance d'aboutir.



-
Ce code de déontologie, comportant "des droits et des devoirs", serait annexé à la convention collective des journalistes. D'abord, un petit rappel. Une charte des droits et devoirs des journalistes existe depuis 1918... Une SNDJ serait une solution de bon sens,... Mais je vous rassure. Nous sommes en France. Et une solution de bon sens dénué d'arrières pensées politiques garantissant la liberté de la presse n'a aucune chance d'aboutir.
-
Coupe de france: Sarkozy fait le minimum syndical Présent certes, mais très discret, presque caché dans sa loge Présidentielle; contrairement à une tradition bien établie, le Président de la République n’est pas descendu sur la pelouse avant le coup d’envoi pour saluer et se faire présenter les acteurs de la rencontre. Cette rupture inédite et opportuniste du protocole, passée sous silence par les commentateurs, n’aura cependant échappé à personne.
-

08 MAY 09

Quand Nicolas Sarkozy prend une gifle diplomatique.
Nicolas Sarkozy a reçu une belle baffe diplomatique passée inaperçue, en guise de cadeau d'anniversaire.

07 MAY 09

1er mai : des policiers en civil auraient provoqué les gendarmes
Une demi-douzaine de policiers en civil se sont infiltrés parmi les manifestants à Paris et ont volontairement provoqué des gendarmes mobiles, affirme Le Canard enchaîné.
-
Tripatouiller les statistiques, la sale manie du gouvernement
"L'information chiffrée est verrouillée rue de Grenelle. Mais c'est le cas aussi à Bercy, aux ministères du Travail, de la Santé ou de la Justice"
-
Un Homme Se Lève, Et Nous Fait De Son Corps Un Solide Rempart Contre Les Communistes : Pascal Bruckner, Bien Sûr
Bruckner, variant son plaisir, nous dit cette fois-ci, par sa référence à une envie de « soviétisation intégrale » et à des projets « camps de rééducation » qui n’existent que dans son imagination, que si tu as l’odieuse prétention de contester le capitalisme, tu es un(e) stalinien(ne).

06 MAY 09

Comment battre Nicolas Sarkozy ? - Joffrin
La grande coalition de l’après-sarkozysme, républicaine, sociale et écologique, deviendra au fil du temps une nécessité, sauf à se résigner à la reconduction du président-monarque.
-


Encore un bidule:

-
http://www.mediapart.fr/sites/all/themes/mediapart/mediapart_v2/images/mediapart_head.png
Affaire Pérol-Caisses d'Epargne : soutenez Mediapart !

-
Dominique Strauss-Kahn envisage de prendre une initiative pour bien faire comprendre de ce côté-ci de l’Atlantique qu’il reste en piste pour affronter Sarkozy en 2012. Et pour dissiper définitivement la rumeur de son entrée éventuelle à Matignon d’ici là.
-
Moscovici fait le coup de la double panne
« le PS n’a pas utilisé ces deux ans de manière suffisamment forte et intelligente. Il a perdu énormément de temps dans la préparation d’un congrès qui n’a pas été réussi. Donc deux ans qui ont été peu utiles »

-
Nicolas Sarkozy a eu "un comportement destructeur pour la construction européenne", pour Pierre Moscovici
"Ce qu'il essaie d'installer, c'est une sorte directoire de quelques grands Etats, de quelques amis chefs d'Etat et de gouvernement, qui agissent ensemble et il ne fait absolument pas avancer l'Europe intégrée".
-
à lire, la série de l'excellent Nicolas Cori:
Une nouvelle affaire Kerviel à la Société générale?
Affaire Société générale: Libération ne confond rien et la banque a un double discours
Affaire Société générale: Libération sait faire des calculs financiers
Affaire Société générale: nouveau démenti de la banque mais toujours pas d'explication
Affaire Sgam: le mystère de la perte finale demeure

04 MAY 09


Retour sur une caricature - radical chic
Mépris des manifestants qu'on prend pour des débiles qui défileraient contre "la crise internationale", caricature des revendications précises des syndicats (voir la liste ici) dont on ne s'est pas donné la peine de prendre connaissance
-
L’épreuve juive d’Obama : Jean Daniel
Cela promet une épreuve de force. Non pas avec les juifs américains dans leur ensemble - 72% des juifs américains ont voté pour Barack Obama - mais avec l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC), le lobby le plus puissant après l’American Riffle Association et qui, depuis une dizaine d’années, accorde un soutien inconditionnel au parti du Likoud de M. Netanyahu. Simplement, il se trouve que, depuis deux ans, d’autres lobbies bien plus libéraux sur la question israélienne paraissent disposés aujourd’hui à aider Barack Obama.
-
Guéant face à Dieudonné ou comment dynamiter le PS en une leçon en jouant avec le feu. - Bruno Roger-Petit sur LePost.fr
les Concinistes de l'Elysée font preuve d'un cynisme d'acier. ... jouer avec l'antisémitisme, le conflit du Proche-Orient, le négationnisme, uniquement pour priver le PS de quelques dizaines de milliers de voix aux élections européennes, cela a quelque chose de terrifiant.
-
Raymond Soubie, curieuse information : Les bas-fonds de Sarkofrance
"Des proches de Raymond Soubie prennent le contrôle d'une agence de presse", spécialisée dans la politique sociale (partenaires sociaux, ressources humaines, retraites, chômage, formation, etc) et la politique éducative.
-
Travail du dimanche, chômage du lundi - Marc Cohen
pour l’instant toute cette “violence sociale” est excessivement non-violente. Oui, nos prolos sont trop gentils. Ils ont affaire à des voleurs, des voyous, des casseurs en bande organisée. ... Ils ne veulent pas être célèbres, ils ne veulent pas de notre compassion... . Ils ne veulent pas être des victimes. Ils veulent la paix, la dignité, l’anonymat. Ce sont mes frères.

03 MAY 09

Va falloir sortir les rames Monsieur (notre) Président ou réponse du berger à la (petite) bergère : Mrs Clooney
"Barack Obama s'est approché du ministre français de l'Ecologie 'avec un grand sourire', l'a pris par l'épaule et lui a glissé: 'Dis bien à Nicolas* que je vais faire mes ‘homeworks', mes devoirs, et dans deux mois je serai très bon sur le climat'"
-
Dix propositions pour la musique, le cinéma, le livre, et autres activités artistiques..... - Conversation avec Jacques Attali - Lexpress
Les majors, qui ont déjà compris que la loi Hadopi ne marchera pas, sont en train de mettre en place la licence globale, à leur seul profit, en se préparant à offrir des abonnements spécifiques sur internet qui permettront d’avoir accès à la totalité de leur catalogue, pour un prix forfaitaire, sans que chacun ne paie pour le film ou la chanson qu’il télécharge. C’est exactement la licence globale, qu’ils font semblant de refuser par ailleurs.
-
Les combats de Catherine Trauttman

02 MAY 09

Bayrou fait son Mitterrand: de la posture à l'imposture? - Bruno Roger-Petit
Ce qu'écrit Bayrou devrait être à la portée du premier socialiste venu non? Eh bien visiblement ce socialiste là n'est pas encore arrivé. Il serait peut être temps de se réveiller camarades?
-
La Commission protège les fonds spéculatifs contre les Etats membres et le Parlement européen
La Commission aime tellement les « fonds spéculatifs » (« hedge funds ») et autres qu’elle est prête à se battre pour préserver leur liberté d’action, et ce, contre la volonté de la quasi-totalité des États membres de l’Union, du Parlement européen et même du G 20
-
Vieux Dicton (Berrichon) - Politis
TANT QU’IL Y AURA DES COUILLES EN OR... ...IL Y AURA DES LAMES EN ACIER.

Fontenelle, incorrect et irrésistible
-
Sarkozy vante le bouclier fiscal allemand... qui n'existe pas | Eco89
Se tromper sur le bouclier fiscal quand on est président de la France est embêtant. Se tromper sur l'Allemagne trois mois après avoir assuré la présidence de l'Union européenne, encore plus.
-
Repost 0
Published by Martin P. - dans brèves
commenter cet article
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 16:30
Avec ce timbre léonin, avec cette tête de fauve à la gueule si basse, avec ces petits yeux félins et ses allures de lion qui ne veut pas laisser le trône vide, comment se fait-il que l'on ne fasse pas plus souvent le rapprochement?

Oui, Johnny a eu sur la scène française un long règne... animal.

Et risque bien de laisser un vide.

Merci donc à Emmanuèle pour avoir placé ce petit encart dans le libé d'aujourd'hui:



































Pour fêter ça, un petit coup de Bercy 90:

Repost 0
Published by Martin P. - dans médias
commenter cet article
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 16:20
Les commentateurs de compagnie ne manquent jamais, en parlant d'antisarkozysme, d'y ajouter l'adjectif "primaire". Pourtant, la posture qui s'assortit le plus immédiatement d'un comportement primaire, c'est le sarkozysme. Quand ce n'est pas d'un comportement de primate d'ailleurs.
Et puis surtout, quand on est rigoureux dans le raisonnement, réfléchi, quand on examine les faits, quand on juge des discours sur le fond comme sur la forme, quand on constate les gestes politiques, on se dit que la seule attitude intelligente, la seule qui se puisse adopter par les esprits fins, c'est une sévérité infinie, envers le personnage comme à l'égard de son action, voire une hostilité déterminée face à cette insulte permanente à l'intelligence.



Malgré cela, l'espace médiatique se remplit de deux facettes d'un même discours: d'un côté le sarkozysme, de l'autre l'anti-antisarkozysme.
D'un côté les discours de sarkozy, qui contiennent une bonne part d'insultes à ses contradicteurs (lesquels sont bien sûr soigneusement tenus éloignés), de l'autre les commentaires qui expliquent que l'opposition est nulle, primaire, systématique, sans propositions. C'est assez simple: on passe parfois plus de temps à entendre dire du mal des opposants qu'à entendre la parole sarkozyste. Mais aucun des antisocialistes primaires ne sera jamais dénoncé...

Et le pire est que les embedded ne sentent manifestement aucune espèce d'absence, de redondance, d'étroitesse, ne détectent aucun point aveugle, ne perçoivent aucun manque, aucune carence dialectique dans le paysage qu'ils nous proposent impavidement.
Et dès que, campagne oblige, quelques interdits de séjour en viennent à apparaitre sur les radars du fait de cet affreux décompte des temps de parole -tels des Besancenot, Bové ou autre De Villiers- ceux-ci sont méthodiquement décrédibilisés, déstabilisés, soumis à des tirs croisés, c'est-à-dire mis au même régime que le PS et le Modem, sauf que ces derniers étaient jusque là les seuls à occuper la niche médiatique laissée aux contradicteurs.

Une explication plausible à cette situation est que finalement, la sarkozysation de la politique pousse le journalisme mondain du côté où il penchait déjà, celui de la médiocrité, de la flemme, de la facilité. Les grilles de lectures du sarkozysme seyent bien au microcosme, qui ne demande qu'à pouvoir rester entre soi et continuer à tourner en rond autour de son nombril. Muni des fausses évidences obligeamment fournies par le pouvoir, le médiacrate peut broder comme il le souhaite devant les grandes audiences, avec en plus ce confort de pouvoir s'arroger plus de temps de parole que ceux qu'il flétrit, avec audace croient-ils.

En bref, ils épousent la putasserie et esquintent ceux qui la dénoncent, avec d'autant plus de vindicte qu'ils craignent que cette fornication avec l'excrément conceptuel finisse par être clairement démontrée.

Malheureusement, parmi les rares que cet avachissement de l'esprit interpelle, on en trouve qui vont jusqu'à théoriser leur acceptation du phénomène: "c'est la nouvelle manière de faire de la politique, c'est comme ça qu'on fait aujourd'hui".
L'idée pourrait donc venir à certains, à gauche, de se vautrer dans le happening médiatique, le renoncement à toute exigence intellectuelle, toute dignité, de se permettre toutes les déloyautés, toutes les inélégances, de participer à cette désinhibition générale de la chose publique.

Si c'était le cas, le risque est d'effacer le clivage droite-gauche au profit d'un combat plus "primaire" pour l'intégrité de la chose publique.
   
Repost 0
Published by Martin P. - dans médias
commenter cet article
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 17:33
Facebook manque d'humour. Alors soyons charitables et soutenons ceux qui l'aident à se soigner :

ouestfrance.jpg


Et si on lançait un site "petitsalopard.com", vous croyez que Beauf 1er viendra réclamer l'usage de son identité?

Je ne propose pas "petit-enculé.fr", Jacques Chirac l'a déjà pris.
Repost 0
Published by Martin P. - dans médias
commenter cet article
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 16:26
Repost 0
Published by Martin P. - dans sarkozy
commenter cet article
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 14:41
Le suspense est levé: pour éviter les huées et les sifflets, la solution que Beauf 1er a choisie n'est ni le port de la cagoule, ni l'extinction des lumières du stade, ni un passage ultra-furtif sur la pelouse du stade.

Il a choisi la fuite. Comme son lointain prédecesseur en 1791.




En effet, se posait pour lui depuis plusieurs jours un dilemme: le président de la république, traditionnellement, vient saluer les joueurs sur la pelouse avant la finale de la coupe de France. Un moment médiatiquement périlleux car les sifflets, prévisibles, seraient alors très probablement impossible à escamoter: retransmission en direct, plusieurs minutes, pas de diversion possible. Les huées seraient bien pour lui et personne d'autre, et elles pourraient même tourner à la bronca.

Le Parisien, France-info, le nouvel obs, l'AFP, rapportent donc cette absence, certains rapportent que pour le Télégramme c'est une "faute politique", mais aucun n'ose évoquer la crainte des sifflets, pourtant notoire depuis que le préfets sautent pour cette raison.

Une révérence qui n'aurait pas déplu à Louis XVI.

Faudra-t-il attendre que ce soit de nouveau Villepin qui se charge porter les coups et de faire cette référence si opportune à la Révolution?


EDIT 10/05: "Coupe de france: Sarkozy fait le minimum syndical Présent certes, mais très discret, presque caché dans sa loge Présidentielle; contrairement à une tradition bien établie, le Président de la République n’est pas descendu sur la pelouse avant le coup d’envoi pour saluer et se faire présenter les acteurs de la rencontre. Cette rupture inédite et opportuniste du protocole, passée sous silence par les commentateurs, n’aura cependant échappé à personne."
Repost 0
Published by Martin P. - dans sarkozy
commenter cet article
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 17:01
Un mec se fait virer pour avoir avancé ses opinions à découvert. Il a simplement envoyé un courriel de son adresse personnelle à son député. S'il avait utilisé une adresse e-mail "anonyme", tout en offrant tous les moyens à son destinataire de prendre contact, son employeur n'aurait pas eu accès à son identité, et ç'aurait été malheureusement bien préférable.

On voit que tf1 est si imprégnée de sarkozysme qu'elle n'a pas pu s'empêcher de faire LA sarko-saloperie, celle-là même qui est la vraie motivation du projet sarkozyste en question, et que les argumentaires cherchent à masquer, à savoir museler le citoyen sous couvert de flicage.
C'est d'ailleurs une lapalissade: tout projet sarkozyste est fondamentalement motivé par une saloperie.


Cette affaire tombe à pic après le billet d'hier, pour démontrer la nécessité de pouvoir s'exprimer politiquement sans que cette démarche équivale à endosser les habits d'une personnalité publique.

Cela vaut, évidemment, pour les blogs politiques. Qu'est-ce d'autre qu'un blog politique si ce n'est rendre publique une opinion, sans rendre publique l'identité de son émetteur?

En république, un citoyen doit assumer son opinion vis-à-vis de l'"agora", de l'espace de délibération, mais a le droit d'évoluer dans sa vie professionnelle ou privée de manière anonyme du point de vue de ses opinions.

Ou alors, pourquoi ne pas rendre publics les votes?

Et pour poursuivre l'analogie dans un exercice d'anticipation d'un avenir proche: le mec en question participe à une manifestation anti-Hadopi, la manifestation est dûment photographiée avec des appareils de très haute précision par la police. Laquelle police, pour les raisons de transparence bien connues, rend publiques ces photos. A fortiori ses photos donnent accès aux identités de chacune des personnes présentes sur ces photos, car évidemment les logiciels de traitement d'image le permettent.

Les petits chefs de tf1 et d'ailleurs vont pouvoir s'en donner à coeur joie.
Repost 0
Published by Martin P. - dans médias
commenter cet article
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 19:22
Le décret anti-cagoule, outre ce qu'il a d'ubuesque et démagogique du point de vue sécuritaire, n'est pas non plus totalement anodin du point de vue des libertés publiques, et il fait même étonnament écho à... la loi Hadopi.

Dans les débats autour de la loi Hadopi, il y a entre autres pas mal de contresens autour de la notion d'"anonymat". Pour faire peur, on confond l'usage de pseudonymes avec l'anonymat pur, pour imposer l'idée d'un web où des tas d'inconnus sont prêts à faire n'importe quoi et surtout le pire.
Or, si beaucoup de blogueurs usent d'un pseudonyme, c'est pour conserver un anonymat bien particulier: celui aux recherches Google, entre autres.



Le principe est simple:

* Le blogueur politique assume toutes les opinions exprimées sur son blog, face à d'autres commentateurs et acteurs politiques, ou face à des relations privées, et d'ailleurs ils sont assez nombreux, souvent, ceux qui connaissent l'identité de l'auteur de tel ou tel blog.

* En revanche, le blogueur n'a pas nécessairement à assumer le rôle d'une personnalité publique. Si un employeur tape son nom dans google, si un flic cherche dans un fichier du ministère de l'intérieur, ou encore si un service marketing cherche à recueillir des informations sur lui, son blog n'a pas à y apparaitre s'il ne le souhaite pas.

Voilà pour l'"anonymat" sur internet, qui n'est qu'une protection de la vie privée.

Pour une manifestation c'est pareil, et si on en doute il est urgent de prendre note de deux éléments de l'actualité technologique relativement récente:

* Des logiciels de photo sont aujourd'hui capables de reconnaitre un visage parmi des milliers de photos.

* Des appareils photos sont capables de prendre des milliers de gens d'un seul coup sur lesquels chacun est reconnaissable, comme on peut le voir en cliquant ci-dessous:


Un manifestant défile pour porter un message, comme un blogueur, mais pas pour se faire répertorier dans les fichiers de police ou pour être identifié comme manifestant par n'importe qui sur le net, comme un blogueur...

Bien sûr, depuis le temps que le dénombrement des manifestants par les forces de police est un sujet en soi, on peut supposer qu'au ministère de l'intérieur on a bien conscience de ces techniques et on sait donc très bien les conséquences d'un décret anti-cagoule s'il était applicable et appliqué. Dès lors, si MAM (et sarkozy) ont malgré tout décidé d'aller dans cette direction sans même mentionner la problématique, on peut légitimement se poser des questions sur leurs vraies intentions.

D'ici quelque temps, on entendra donc sarkozy recycler sa rhétorique sur le thème: "Comment se fait-il que M. Truc, qui prétend avoir eu des problèmes avec la police, soit aussi quelqu'un qui se cache pour manifester et qui agit anonymement sur internet? c'est bien qu'il n'est pas tout à fait honnête!"
Repost 0
Published by Martin P. - dans médias
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 23:09
Le bruit médiatique a imperceptiblement changé de tonalité ces derniers jours, et ce n'est pas qu'une impression: nous sommes en campagne, et les temps de parole sont mesurés et régulés, d'autant plus que le CSA a enfin admis qu'il fallait tenir compte du temps de parole de sarkozy.

Habituellement, le flux médiatique oscillait entre le sarkozysme et l'anti-antisarkozysme. On avait droit au monologue de sarko, suivi des petites saloperies de lefebvre qui avait presque plus de temps pour expliquer que les socialistes sont primaires que ces derniers en avaient pour s'exprimer, avec une conclusion qui reprenait les termes posés par sarkozy histoire de bien faire rentrer le message. A un moment, nous étions à... 10% de temps de parole pour l'opposition (pas de lien, mais la statistique est quelque part).



Eh bien là, il semble bien, tout du moins sur les radios, que les soi-disant primaires sont bien plus "audibles" que d'habitude. Et on entend moins lefebvre. Et maintenant qu'on entend les arguments, on pourrait avoir le sentiment que le problème n'est pas le caractère primaire des opposants mais bien la personnalité détestable du président et le discrédit de son action...


Vive les campagnes électorales donc!

D'autant plus que les campagnes sont aussi l'occasion pour les candidats d'aller sur le terrain, et Harlem Desir fait ça très bien. Dans la foulée, il a ouvert un blog qu'il a présenté lundi soir à la Cantine. En fait, son blog ressemble plutôt à un site de campagne, très bien équipé, avec vidéos de personnalités européennes, réseaux sociaux, twitter etc.

On a osé faire quelques suggestions à la tête de liste pour l'Ile de France:

* Alimenter avec du contenu original. Le net est un excellent outil de campagne, d'animation des réseaux, mais un blog est un moyen de communication intéressant surtout si celui qui le tient l'alimente, si possible avec autre chose que la propagande électorale classique. Harlem a décidé de se lâcher si on en juge par ses déclarations aujourd'hui, donc qu'il n'hésite pas profiter de son blog pour taper fort et, surtout, juste.


* Pourquoi pas européaniser franchement le blog, en y mettant du contenu venant de candidats d'autres pays, des traductions pourquoi pas de billets de blogs allemands, grecs, polonais... de candidats du PSE évidemment. Certes, il y a déjà des vidéos comme celle de Martin Schultz, mais on aimerait, encore une fois, du contenu un peu moins conventionnel, reflétant plus précisément les personnalités politiques particulières, avec leurs thématiques. Par exemple, Stavros Lambrinidis qui a beaucoup de choses intéressantes à dire sur internet, ce qui tombre à point dans le contexte HADOPI.


* Ne modérer les commentaires qu'a posteriori, si nécessaire, histoire de faire vivre le blog.


* Mettre des liens dans ses posts, par exemple vers des blogs d'autres candidats ou personnalités de gauche, histoire de montrer que les socialistes jouent collectif malgré les chamailleries de congrès.




Pour l'instant, les commentaires n'ont pas vraiment été mis en route (s'il n'y en a pas c'est qu'ils n'ont pas encore été validés... j'en ai commis un...). Espérons aussi que ce blog va perdurer au delà de la campagne, même s'il faudra bien repeindre les lieux une fois que la charte graphique de la campagne sera caduque.


Cela dit, l'endroit, "La Cantine", est très bien -il est d'ailleurs en passe de devenir aussi courru que la bellevilloise-, Harlem est un gars bien qui fait du bon boulot sur le terrain et à Strasbourg, et enfin on a pu faire la connaissance de Rémi Féraud, nouveau premier fédéral de Paris.

Et puis Harlem Desir, c'est aussi le nom de ce gars qui représentait les "potes", il y a un quart de siècle. Cliquer sur "L'Aziza" pour la séquence nostalgie.

Repost 0
Published by Martin P. - dans Europe
commenter cet article