Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sauce politique
  • sauce politique
  • : politique
  • Contact

Bande son

musique insérée dans les articles, de circonstance si possible

-


Add to Technorati Favorites


Recherche

1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 14:12
29 APR 09

Fallait-il vraiment assouplir les règles comptables ? | Telos
Le plus grave c’est que les banques, qui vont conserver dans leurs bilans de grandes quantités de pertes non déclarées, deviendront des zombies qui ne feront pas leur métier de financement de l’économie.

Préparer le terrain à Fillon | Profession Politique
le député Bernard Debré (UMP), a quasiment mis son association Pour Paris – en sommeil depuis les municipales de 2008 – à la disposition de François Fillon, dans la perspective d’une possible candidature du Premier ministre en 2014 dans la capitale.

27 APR 09

Postulant | Profession Politique
Un nouveau candidat à un poste ministériel fait son apparition : Frédéric Lefebvre, le porte-parole de l’UMP, serait pressenti pour remplacer Roger Karoutchi aux Relations avec le Parlement.

"Sauce" sur la carte des blogs de "toute l'Europe":

Ecrire

"La politique française connaît aussi un moment particulier, marqué par l'étrange fascination que semble exercer sur tous, observateurs et acteurs, amis et adversaires, ce personnage pourtant peu fascinant qu'est Nicolas Sarkozy. " P. Moscovici

NB: Le billet de Moscovici sur Hadopi a été beaucoup repris selon "vendredi": cliquer sur l'image


26 APR 09


Villepin: le meilleur candidat anti-Sarkozy? - Bruno Roger-Petit sur LePost.fr

"il faut que le PS offre à Villepin de quoi atteindre les 500 signatures en 2012 afin d'être candidat à l'élection présidentielle. "

Un délinquant nommé Xavier Bertrand - Plume de presse

La mise au point peut se lire sur le site du Figaro, qui se désolidarise, une fois n’est pas coutume, du parti de la majorité, en titrant L’UMP monte en épingle un prétendu caillassage.

Ceux qui ont brûlé les livres voudront aussi brûler Internet


Sept Ans De Réflexion - Politis

"qui est prêt à dépenser de l’argent à fonds perdus pour avoir son petit site personnel ? Des tarés, des maniaques, des fanatiques, des mégalomanes, des paranoïaques, des nazis, des délateurs, qui trouvent là un moyen de diffuser mondialement leurs délires, leurs haines, ou leurs obsessions. Internet, c’est la Kommandantur du monde ultra-libéral. C’est là où, sans preuve, anonymement, sous pseudonyme, on diffame, on fait naître des rumeurs, on dénonce sans aucun contrôle et en toute impunité. "
signé Ph. Val

24 APR 09


Dati et les autres: oui le niveau baisse! - Bruno Roger-Petit sur LePost.fr

Voilà qui nous fournit l'occasion de souligner ce que trop peu de journalistes politiques osent pointer du doigt. La sélection des élites politiques de notre pays est en faillite. Le niveau baisse. Inculture générale, méconnaissance de l'Histoire, copinage des médiocres, médiatisation de simili-people fainéants...

PAS VU A LA TELE!

C’est vrai que Continental affiche en 2008 une perte financière de 1,22 milliards. Mais pas à cause des pneus vendus en moins. Le déficit est lié à l’acquisition hasardeuse de la filiale automobile de Siemens en 2008. Mais la branche pneu dégage quand même des bénéfices, eux-mêmes en augmentation. Vous suivez?

23 APR 09


«L’Occident doit redevenir plus universel, moins occidentaliste» - Védrine

La difficulté ... est celle des limites du prosélytisme droits-de-l’hommiste par le même Occident qui a colonisé le monde pendant plus de trois siècles - ce que nous sommes les seuls à avoir oublié. Quelle est sa légitimité pour imposer ses conceptions à cet autre monde qui émerge, même s’il prétend parler au nom de la «communauté» internationale ? Si l’on constate que nos valeurs occidentales universelles ne sont pas universellement considérées comme universelles, il faut alors s’y prendre autrement.


22 APR 09


Catherine Trautmann, la femme qui a tué Hadopi ? - Le Point

Internet n'est pas une liberté fondamentale, mais il est un support indispensable à l'exercice des libertés d'expression et d'information. L'amendement prévoit qu'une coupure d'Internet ne pourra être appliquée qu'avec une décision préalable des autorités judiciaires. Or, la loi Hadopi prévoit une haute autorité administrative.


Impôts : la politique de l'autruche | Profession Politique

la question n’est plus de savoir si les prélèvements augmenteront, mais comment prélever
... Quant à la majorité, elle devrait remiser le "Je n’ai pas été élu pour augmenter les impôts" du chef de l’État. Ce dogme paralyse la réflexion et nous conduit tout droit vers des hausses improvisées, masquées, injustes, et donc illisibles, comme les Français en ont l’habitude.

Peillon prend ses distances | Profession Politique

Dans l’entourage de Ségolène Royal, on admet désormais clairement que Vincent Peillon s’éloigne progressivement de l’ancienne candidate à la présidentielle. "Il n’assiste plus aux réunions du conseil politique", dit cette proche de Royal,

Les injonctions contradictoires du travail mal fait - radical chic

les injonctions contradictoires entre le respect des procédures et l’incitation à bâcler, le mépris de l’intelligence et des savoirs locaux, les ratios de gestion avec la monnaie comme équivalent général, et les évaluations personnelles sans rapport avec la difficulté du travail, qui détruisent les collectifs, mettent en compétition et isolent les travailleurs.

Nicolas Sarkozy, le torero de salon

il cultive son image de président courageux, tenace et réformateur. C’est normal, il ne peut quand même pas se présenter comme visionnaire ni comme aimé de son peuple, et pas même comme aimant son peuple. Il sera donc courageux.

Pour couper court | Le Blog d'Alain Juppé

Mais, me dira-t-on, vous avez affirmé que vous étiez disponible pour servir. Je le confirme. Il y a bien des façons de servir ses concitoyens et son pays.

20 APR 09

Philippe Val, ce visionnaire - Plume de presse
démontre avec éclat les talents visionnaires de Philippe Val, qui donne à l’un des articles qui le composent ce titre fascinant
titre

Le gros bobard diplomatique de Sarkozy - Libération
Il faudra plus que ces déclarations de principe pour lever les ambiguïtés nées des mensonges d’un président qui nie les résistances au putsch et invente un coup de fil de soutien imaginaire au chef d’Etat déchu.

Retenez-moi, ou je fais un malheur! - la chronique du Fourbe - Blog LeMonde.fr
il était fort singulier de voir ses contempteurs vomir leur haine et exécrer chez elle tout ce qu’ils adoraient chez le Fourbe.
zizi-sarko-fusion.1240183771.jpg

Révélations sur les relations Obama-Sarkozy : Affaires étrangères
Or, loin de dissuader Nicolas Sarkozy dans son entreprise russo-géorgienne, le président des Etats-Unis l'a au contraire vivement... encouragé. «Vas-y, a-t-il dit en réalité, tu as raison, je te soutiens.» Le mensonge du chef de l'Etat français est patent et gravissime pour les relations entre Paris et Washington - présentes et à venir. «Nous commencions à peine à prendre les rênes et voilà ce que nous avons trouvé en haut du dossier Sarkozy : l'affaire du coup de fil à Bush, dit un proche de l'équipe d'Obama. Cela ne nous a pas vraiment mis en confiance.»

Et si on défendait Frédéric Lefebvre pour changer? - Bruno Roger-Petit sur LePost.fr
Lefebvre est aujourd'hui en passe de devenir une vraie célébrité nationale. Et vous allez voir, la deuxième partie du plan com' est pour bientôt. D'ici quelques mois, Frédo fera la tournée des émissions de Ruquier et Ardisson pour nous expliquer que ce rôle de porte-parole inflexible de l'UMP, c'est pas tout à fait lui.

Nicolas Sarkozy ou le mépris du monde | Mediapart
Ce mépris pour ce qui se refuse à sa puissance ou se dérobe à son influence va de pair avec une grande indifférence à la vérité, voire une facilité pour le mensonge. Que la politique comporte, de toute éternité et sous tous habillages, une part de dissimulation, c'est l'évidence. Mais qu'elle mente avec autant d'aplomb que d'inconscience, sans se soucier du vraisemblable ou du crédible, n'est pas si banal.

18 APR 09

Quand Sarkozy joue à "Que la Bête meure"... - Bruno Roger-Petit sur LePost.fr
Imaginant à quoi pouvait ressembler ce genre de déjeuners, m'est revenu une des plus grandes scènes du cinéma français.

17 APR 09


Sarkozy l'arrogant épinglé par la presse internationale
En l'espace d'un déjeuner, "le président français s'est débrouillé pour rabaisser Barack Obama, traiter Angela Merkel avec condescendance et insulter" le premier ministre espagnol. Seul Silvio Berlusconi a été épargné. Et pour cause : à en croire Nicolas Sarkozy, "l'important dans la démocratie, c'est d'être réélu". Et "Berlusconi, il a été réélu trois fois."

Le blog de Pierre Moscovici: Ambiance
la vérité est que s'ils se comportent ainsi, de façon effectivement indécente, c'est parce qu'il les a formés à cette politique exhibitionniste, sans principe, où l'ego est la seule chose qui vaille, que Rachida Dati a incarné jusqu'à l'overdose

Besoin de Gauche de Pierre Moscovici utilisera la platerforme Ning pour sa communication Internet | Toulouse7 news
Espace gratuit de développement en ligne, ce logiciel libre offre tous les éléments pour rapidement créer des applications Web sociales et interactives. 
 besoin-de-gauche-ning.JPG
Le site est à découvrir à cette adresse : http://besoindegauche.ning.com/

Faut-il encourager la participation salariale ? | Telos
petit hommage à la formule de participation mise en place par le Général de Gaulle en 1963. Elle a comme assiette, non pas le bénéfice net de l’entreprise, mais ce bénéfice une fois retranchée une rémunération « normale » du capital, fixée à 5%.

16 APR 09

Une démocratie au régime | Hollande
"Dans quel pays de tradition démocratique un homme seul, même investi par le suffrage, pourrait-il détenir autant de pouvoirs : celui d'être à la fois Chef de l'Etat, du gouvernement, du parti majoritaire,... revendiquer le privilège de se substituer à ses ministres sur chaque sujet délicat,...de les mettre en concurrence pour des places offertes aux plus serviles, de condamner ensuite cette avidité dont il a fait un jeu? "

Ridicule et déplacé ! | ruminances
"C'est ce qu'a dit notre petit monarque à ses ministres qui affichaient sans vergogne leurs ambitions gouvernementales avant l'imminent prochain remaniement. Amusant cette propension qu'a notre tsar de poche à voir la paille dans l'œil de ses voisins mais pas la poutre qui est dans le sien. "

15 APR 09

Un précepteur pour Obama | Profession Politique
Pour le Président français, il est évident que le locataire de la Maison Blanche découvre la pratique du pouvoir. "Il n’a jamais été ministre des Finances, n’a pas construit un budget, ne s’est pas occupé de la sécurité"

C'est sûr que sarko inspire la crédibilité, la sagesse, l'expérience, la pertinence... surtout en comparaison de Barack


Dakar : les Français désapprouvent la demande de pardon de Royal, Politique - Information NouvelObs.com

SR gâche un bon angle d'attaque contre sarko en y mettant sa touche d'approximation personnelle... ça fait deux ans déjà que la campagne est passée, il faudrait songer à donner quelques gages que certaines faiblesses sont corrigées, avant 2011... si on croit qu'être attaché à un minimum de sérieux dans le raisonnement c'est juste un truc d'énarque, alors on est mal barrés pour 2012


Dailymotion - Sarkozy fait rire Obama, une vidéo de LePostfr.


14 APR 09

Les cordons de la Bourse: +180% d'augmentation pour Jean-François Cirelli, le vice-président de GDF Suez
En 2007, Cirelli était le PDG d'une "minable entreprise" (Gaz de France, qui ne faisait "que" 2,5 milliards de bénéfice). En 2008, il a changé de catégorie: il est devenu le numéro 2 d'une entreprise où on ne peut pas se permettre de sous payer ses cadres dirigeants. Sinon, c'est la honte absolue vis-à-vis des collègues du Cac 40! J'exagère? Pas du tout. Le conseil a purement et simplement décidé de "réaligner" les rémunérations des dirigeants de GDF. C'est ce qu'on trouve pages 222 et 223 du rapport annuel

Advertising: real change must happen | Monday Note
The brutal recession reveals how flawed the current Internet business model is. As advertising-only business models are falling apart, even the Google ecosphere is under stress.

Internet, eldorado ou cimetière de la publicité - et des médias ? - novövision
on peut se demander, plus fondamentalement, si internet ne va pas entraîner le déclin de la publicité elle-même.
serait-ce vraiment un drame?

Plan social, grève, éviction d'un syndicaliste: les patrons avaient tout prévu | Mediapart
Un document rare, car il dévoile ce qui d'habitude reste secret : la façon dont un groupe industriel planifie l'annonce d'une restructuration.

Sarkozy jeudi sur le plateau des Glières - Plume de presse
Il reste désormais un jour et demi pour s’organiser à ceux qui souhaiteraient profiter de la visite du chef de l’Etat pour lui faire bruyamment savoir ce qu’ils pensent de sa politique, en général, et en particulier de sa tentative de récupération de la Résistance, alors qu’il s’attache pourtant à mettre à bas les acquis issus du programme de son Conseil national.

"Reviens! Juppépé reviens!" - Bruno Roger-Petit sur LePost.fr
on se demande alors si on ne devrait compléter la phrase d'Alain Juppé ainsi: "Si mon expérience peut servir à em... l'usurpateur, pourquoi pas?"

13 APR 09

Le Monde et les universitaires : le divorce est-il consommé ? - novövision
Luc Cédelle se trouve, à mon sens, dans une position réellement ambiguë. Il affirme d’un côté ne pas être « partisan » dans son traitement du conflit, mais reconnaît par ailleurs que Le Monde tout comme lui... ont pris parti dans l’affaire

Avec nos gueules....: Enfin, les soi-disant libéraux montrent leurs vrais visages.
polémicus occidentalus: ils prétendent défendre les "valeurs occidentales", mais parmi les "valeurs" qui ont émergé en occident, on trouve l'universalisme du siècle des lumières. -> défendre l'occidentalisme, c'est renier l'universalisme, et donc renier l'héritage occidental...

Coulisses de Bruxelles, UE: L’amour vache d’Obama pour Sarkozy
Washington ne digère en effet toujours pas que Nicolas Sarkozy ait raconté qu’au moment de la guerre en Géorgie, en août dernier, le président américain a tenté de le dissuader de se rendre à Moscou pour négocier un cessez-le-feu alors que le procès-verbal de l’appel téléphonique montre que c’est exactement le contraire qui s’est passé.

Sarkozy à Valence ou de Funès dans la folie des grandeurs? - Bruno Roger-Petit sur LePost.fr
sarko à valence: lettre d'un commandant CRS, et vidéo "la folie des grandeurs"

un député UMP répond à Sarkozy qu'il est "fier d'être amateur"
franck marin, ump, fait de l'antisarkozisme: oui on peut délibérer sérieusement, et effectivement c'est le contraire du sarkozisme.

-
13/04/09 -

-
10/04/09
 - Courroye nous a monté là un dîner où l’employeur de son épouse a éventuellement pu s’ouvrir à un « grand flic » de son voeu vif de le voir mettre « les bouchées doubles » dans le traitement de ses plaintes.

-

08/04/09
 - on ne peut pas se permettre de sous payer ses cadres dirigeants. Sinon, c'est la honte absolue vis-à-vis des collègues du Cac 40!

J'exagère? Pas du tout. Le conseil a purement et simplement décidé de "réaligner" les rémunérations des dirigeants de GDF.


-
05/04/09
 - Washington ne digère en effet toujours pas que Nicolas Sarkozy ait raconté qu’au moment de la guerre en Géorgie, en août dernier, le président américain a tenté de le dissuader de se rendre à Moscou pour négocier un cessez-le-feu alors que le procès-verbal de l’appel téléphonique montre que c’est exactement le contraire qui s’est passé.
Jean Quatremer


-

05/04/09
 - Bauer se fait plus discret au fur et à mesure que le fiasco judiciaire est un peu plus manifeste. Il n’entend pas pour autant renoncer à son golden parachute: une chaire de criminologie créée à son usage aux Arts et Métiers (CNAM).

-

04/04/09
 - Jean-Marc Ayrault, Jérôme Cahuzac: PROPOSITION DE LOI relative aux hauts revenus et à la solidarité


-
04/04/09
 - Avec un malin plaisir, la Maire de Lille a rappelé une phrase prononcée par Nicolas Sarkozy en avril 2007: “Quand on recourt à la violence, ce n’est pas pour se distraire, c’est quand on est désespéré, quand on a plus de recours que l’on se sent condamné à la mort économique et sociale“.

-

04/04/09
 - 10 antidotes anti-Hadopi

"Pour masquer votre identité, pourquoi ne prendriez-vous une adresse IP du Canada, des Seychelles ou d'ailleurs, en passant par un serveur proxy gratuit anonyme ?

C'est gratuit, simple, et légal:

Cyber Résistance : Anonyme en 2 minutes"


-
03/04/09
 - Villepin: ”Je ne crois pas qu’on puisse, à quelques jours d’intervalle, dire +je reviens dans le commandement intégré de l’Otan parce que les absents ont toujours tort+ et, à la veille de participer à la réunion du G20, dire qu’on envisage de s’absenter” voir chez La Mouette
Repost 0
Published by Martin P. - dans brèves
commenter cet article
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 12:06

 


Repost 0
Published by Martin P. - dans droite
commenter cet article
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 19:14
L'occidentalisme connut un buzz furtif il y a quelque temps dans la "blogosphère". Ce fut l'occasion de faire partager mon avis chez Nicolas: "ils prétendent défendre les "valeurs occidentales", mais parmi les "valeurs" qui ont émergé en occident, on trouve l'universalisme du siècle des lumières. -> défendre l'occidentalisme, c'est renier l'universalisme, et donc renier l'héritage occidental."

Comme l'affaire a fait un pschitt aussi piteux que sa naissance fut trompettante, cette objection ne fut pas développée plus avant, et tant mieux parce que Hubert Védrine a fait ça très bien, dans libé, sous ce titre:

«L’Occident doit redevenir plus universel, moins occidentaliste»

On peut y lire notamment ceci:

"Je suis moi-même le contraire d’un relativiste. La difficulté sur laquelle j’attire l’attention est autre : c’est celle des limites du prosélytisme droits-de-l’hommiste par le même Occident qui a colonisé le monde pendant plus de trois siècles - ce que nous sommes les seuls à avoir oublié. Quelle est sa légitimité pour imposer ses conceptions à cet autre monde qui émerge, même s’il prétend parler au nom de la «communauté» internationale ? Si l’on constate que nos valeurs occidentales universelles ne sont pas universellement considérées comme universelles, il faut alors s’y prendre autrement."



C'est tout le paradoxe: on voit ici ou là l'idée selon laquelle l'occident ne devrait pas être seul à avoir des complexes par rapport à la revendication de son identité, revendication par ailleurs faite avec véhémence et en opposition aux autres identités, aux "autres civilisations". Sauf que justement, la singularité occidentale est de construire ses valeurs sur l'universalisme. C'est-à-dire, entre autres, sur la raison plus que sur la religion. Militer pour l'occidentalisme, c'est en réalité renoncer à l'universalisme et à la raison comme valeur essentielle. Ce n'est donc pas un hasard si l'occidentalisme militant se réfère par réflexe aux religions censées en être à l'origine, le judéo-christianisme...
Repost 0
Published by Martin P. - dans monde
commenter cet article
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 16:12
La mise au point de Juppé sera passée relativement inaperçue. C'est son drame que de ne jamais parvenir à être en phase avec le buzz, alors que Villepin, lui, y est parvenu sans peine. Voilà ce que nous disait Al1jup: "Je lis pourtant, ici ou là, que je préparerais mon retour au gouvernement. Alors, soyons clair: ce n’est pas mon intention. (...) Mais, me dira-t-on, vous avez affirmé que vous étiez disponible pour servir. Je le confirme. Il y a bien des façons de servir ses concitoyens et son pays."
On suppose que Juppé ne parle pas de "servir son pays" pour postuler à la présidence de la commission européenne, ce qui serait inélégant. C'est donc, comme l'anticipait finement Bruno Roger-Petit, qu'il pense à l'Elysée. Comme Villepin, donc.


Comme ni l'un ni l'autre ne tiennent l'UMP, il va falloir qu'ils trouvent une modalité de désignation du candidat (vraiment) gaulliste: c'est là peut-être la vraie problématique sur laquelle les commentateurs devront bien cesser de faire l'impasse à un moment ou un autre.

Toujours est-il que la gauche ne devrait pas se réjouir trop vite. Un candidat gaulliste taillera certes des croupières à sarkozy, voire à Bayrou, mais si la barre se situe entre 15 et 20%, il n'est pas acquis que le(a) candidat(e) PS la franchisse. Encore faut-il que le PS n'accepte plus qu'on accole toujours l'adjectif "primaire" à "antisarkozysme", que les déclarations mal ajustées contre sarkozy ne soient pas prises pour des attaques sans concessions, un meilleur faire-valoir pour un(e) "meilleur opposant(e)".

Bref, qu'on ne confonde pas la mousse et l'acide: ce n'est pas dans la première qu'on fera disparaitre Beauf 1er.



En 2012, il n'y aura plus cet effet 21 avril, qui en 2007 a asséché la gauche et donné l'illusion d'un bon score au PS, mais sans aucun réservoir de voix. On peut donc s'attendre à ce que l'extreme gauche retrouve ses scores de 2002.

En revanche, la prime au meilleur antisarkozyste sera intacte voire accentuée. Cette prime a joué beaucoup dans le score de Bayrou, qui a pris 10 points dans les sondages à partir du moment où ces mêmes sondages ont publié le résultat des enquêtes sur un second tour "Bayrou-sarko", où on a vu que contrairement à Royal, Bayrou battrait sarko. Il faut s'attendre à ce que le phénomène joue en faveur de Villepin, qui a beaucoup de défauts sauf celui d'être médiocre quand il attaque sarkozy.

Bref, si la candidature socialiste laisse l'étendard de la république à d'autres sans même apporter de meilleures garanties en politique économique et sociale, il faut s'attendre à arriver... 4ème au premier tour, derrière sarko, Bayrou et Villepin.

Haven't we lost enough?
Repost 0
Published by Martin P. - dans 2012
commenter cet article
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 18:53
Le retard pris par l'UMP pour la campagne européenne est du à l'indisponibilité de sarkozy ces derniers jours, nous révélait profession politique. On voit que l'infantilisation des subalternes, phénomène consubstantiel au système sarkozy, joue à plein à l'UMP, où bien que tous les postes soient verrouillés par des sarkozystes pur jus, dont Hortefeux aux investitures, ces derniers n'en attendent pas moins les ordres du chef pour bouger. Le système sarko se veut "efficace", "énergique", il rend en réalité impotents tous ceux qui s'y inscrivent, et cela vaut malheureusement aussi bien pour l'Etat.
On peut donc légitimement se demander si l'absence d'onction sarkozyenne justifie aussi l'absence de matériel de campagne online. Peut-être verra-t-on bientôt le président de la république coller lui-même les affiches de crainte que le travail ne soit mal fait par les "jeunes pop"?

Le pire est que la crainte est justifiée, mais probablement que ce qui retient sarko est simplement qu'il dispose des médias de masse, TF1 en tête, ce qui relègue probablement le militantisme traditionnel à un rang de priorité second...

En tous cas, il est possible que le dernier gag de la net-campagne UMP contraigne sarko à occuper lui même jusqu'au poste de webmaster du site. Maxime Pisano nous signale en effet que leur design a été piqué sur un site de musique pour ados.

Pour aller voir UMP2009, passez par chez Maxime, Florent, Amélie ou chez backtobasics par exemple, puisqu'on évite de lui donner trop de google-visibilité, par charité.


sarko va probablement compenser ce manque de ressource politique sur le fond en relançant la polémique "pour contre l'adhésion de la Turquie" qui lui avait si bien réussi pour faire échouer le referendum 2005 (bien qu'il se soit déclaré pour le oui, il était évident qu'il souhaitait l'échec de Chirac).

Dans cette campagne nous aurons donc l'occasion de tester la résistance de l'agora française aux tentatives de sarko de pourrir le débat par sa démagogie. Il faut bien dire que lors des matchs précédents sarko a largement enfoncé toutes les défenses. Cela n'empêche pas Pierre Moscovici et Michel Rocard de porter le flambeau du raisonnement honnête et des arguments cohérents.

On va recoller ici un extrait d'un article précédent sur le sujet turc. En illustration, la dinde au marronnier (turkey...  jeu de mots... désolé).

Turkey, marronnier politicien

dinde-copie-1.jpg On a vu que Beauf 1er a instrumentalisé la question de l'intégration de la Turquie dans l'UE jusqu'à favoriser le rejet du TCE, qu'il défendait prétendument. Vu la récurrence de l'utilisation de ce marronnier politique par sarko, il faut croire que l'enjeu était majeur. Et pourtant il n'en a pas moins laissé les négociations se poursuivre quand il a été mis au pied du mur.
Pourquoi? parce que si l'intégration de la Turquie peut se discuter, elle l'est souvent avec de mauvais arguments, en particulier par sarkozy.
Quand on invoque l'argument géographique
par exemple, on ferait bien de se rappeler que c'est grâce à la France que l'UE a des frontières communes avec le Brésil. Qu'au moment du traité de Rome, plus de la moitié de son territoire (comprenant alors l'Algérie) était hors de l'Europe géographique.
D'autres objections, comme celles qui concernent la reconnaissance du génocide arménien, ou celles tenant aux droits de l'homme, s'appuient en fait sur des points reconnus comme critères dans les négociations. Ils ne peuvent donc être prétexte à l'arrêt de ces mêmes négociations.

Ce qui amène le vrai débat non pas sur "pour ou contre l'adhésion aujourd'hui", mais plutôt sur "faut-il souhaiter que la Turquie soit en mesure d'adhérer demain?".

Et considérer une Turquie qui satisfasse tous les critères et réponde à toutes les objections, c'est en venir au seul argument véritable, mais plus difficile à défendre: celui de la perte de poids politique que représenterait mécaniquement pour la France l'introduction de la Turquie. Quel que soit le système institutionnel européen, la France n'y serait plus incontournable.

Une abnégation que cette même France demande pourtant
aux "petits pays" d'accepter, dans le cadre du "mini-traité".
Repost 0
Published by Martin P. - dans Europe
commenter cet article
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 16:35
Dans le même temps où on parle beaucoup de régulation à propos de la finance, les organismes chargés du respect des règles dans les domaines du commerce, du travail, des libertés publiques, (liste non exhaustive) sont pernicieusement remis en cause. La séquence est habituelle: d'abord l'asphyxie en rognant les moyens tout en augmentant les missions, puis la fausse réforme consistant à réduire la compétence de l'institution concernée tout en la diluant dans un plus gros machin avec d'autres.

Ces organismes sont pourtant la quintessence de l'intérêt public, dont une grande majorité de français reconnaissent l'utilité, pour une raison simple: à quoi bon établir des règles, des directives, voter des lois, s'il n'y a personne pour les faire appliquer?



Que ce soit la CNIL, l'inspection du travail, ou encore l'INAO, chacune est déstabilisée autant dans les moyens attribués que dans la remise en cause de leurs principes, alors que tout citoyen, tout travailleur, tout consommateur, voit bien que ce sont là des garanties au vivre ensemble qui sont attaquées. Attaques souvent motivées par des argumentations qui se veulent "pro-business", mais à courte vue et sous l'influence des lobbies. Ajoutons qu'on ne pourra pas invoquer, comme c'est le cas dès qu'on parle de service public, la réduction du déficit public et du nombre de fonctionnaires: les effectifs chargés de faire appliquer les règles sont, dans ce pays, particulièrement maigres.

A la suite de Farid et Nicolas, relayons donc la pétition pour la DGCCRF, et pour plus de détail voyez l'article du Canard ci-dessous, qui revient très régulièrement sur ce sujet (quoi, vous ne lisez pas le canard?). cliquer pour agrandir.


Repost 0
Published by Martin P. - dans économie
commenter cet article
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 12:20
L'assemblée nationale, représentation démocratique du peuple français, vote contre un texte. Le président de la république, garant des institutions, qualifie cela de "manoeuvres dérisoires". sarkozy a tellement mithridatisé la sphère médiatique qu'on ne trouve aucun commentateur pour relever cette nouvelle insulte à la chose publique.
On trouve certes beaucoup de monde pour ajouter au brouhaha et faire résonance a telle ou telle prise de position, mais personne pour se ressaisir et se demander si, dans la réalité actuelle, la parlement sert à autre chose qu'à cautionner par son "existence" l'idée que nous sommes en république.


Et tant qu'à parler de "dérisoire", on remarquera que si sarkozy a habitué le citoyen à son mépris de la chose publique, il l'a aussi bien habitué à ses propres manières méprisables, oscillant entre le vulgaire et le ridicule.

Dernière en date, on peut tout de même se demander comment on peut survivre à ça:




On peut être petit physiquement, mais pas dans sa tête. sarko apporte la preuve qu'il en est incapable.

Evidemment, nos amis italiens objecteront qu'il peut y avoir pire:


Repost 0
Published by Martin P. - dans sarkozy
commenter cet article
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 22:01
J'entends Claude Goasguen dire ce soir, au téléphone sonne sur France Inter, en réaction aux propos de Ségolène Royal à Dakar, ceci: "à ma connaissance nicolas sarkozy n'a jamais critiqué le président Chirac à l'étranger". Je suppose que c'est la ligne de la com' umpiste depuis quelque jours (j'y ai échappé).

Mauvaise mémoire...  comme l'a d'ailleurs rappelé, le 10 janvier 2007,... eric besson, "entendre un candidat majeur à la Présidence de la République critiquer aux Etats-Unis la politique étrangère -en l’espèce justifiée- et « l’arrogance » de son pays est proprement insupportable."

On retrouve la trace de ces déclarations en 2006 aux Etats-Unis sur le site de l'UMP: "Je reconnais que la France n’est pas exempte de reproches : bien qu’il me semble que nos désaccords aient souvent été légitimes, il y a différentes façons de les exprimer. Il n’est pas convenable de chercher à mettre ses alliés dans l’embarras, ou de donner l’impression de se réjouir de leurs difficultés. J’ai toujours préféré l’efficacité dans la modestie plutôt qu’une grandiloquence stérile. Et je ne veux pas d'une France arrogante et pas assez présente."

Et le pire, s'agissant de cette sortie de sarko, est qu'elle était faite alors qu'il était ministre d'Etat, et que Chirac l'avait annoncé comme représentant de la France...

-
L'aspect "demande de pardon" n'est qu'un détail de l'affaire, propre à la communication particulière de Ségolène Royal. Sur le fond, il n'était pas inutile de se démarquer de cette France qui va expliquer à la jeunesse africaine qu'elle n'a qu'à se démerder (ce qui pourrait passer pour de l'exigence), mais qui va ensuite baiser les babouches de Khadafi et Bongo, célèbres émancipateurs de cette même jeunesse.


Là où l'insulte est "subtile" dans le discours de sarko, c'est que c'est une condescendance qui se veut en rupture avec le paternalisme infantilisant, mais qui ne se démarque de cet archaïsme que pour faire encore pire dans le cliché d'une Afrique infantile et immature par nature, à qui il s'agirait de botter le cul, sous-entendu après l'avoir trop couvée. Et sarkozy a cru après ça pouvoir aller conforter Omar Bongo en achevant son voyage au Gabon sans que cela se voie, que la françafrique continuait bel et bien comme aux plus beaux jours. On croirait presque que Guaino et sarko pensaient vraiment que leur réécriture de l'histoire serait admise comme vérité révélée par des africains qui grâce à eux allaient retrouver leur conscience d'eux-mêmes en quelque sorte.

Un peu comme si ils escomptaient vraiment que les africains soient des ignorants à qui on peut faire prendre des vessies pour des lanternes, des gogos qu'on peut convaincre qu'à leur réalité vécue doit se substituer la vraie vérité de sarko.

Un peu comme si ils ignoraient les tribulations de Bolloré au Gabon. Par exemple. Un peu comme si le soutien des mêmes sarko, bolloré et cie n'était pas la principale cause du maintien en place des dictateurs africains.
Pourquoi le grand émancipateur sarko, après son discours de Dakar, n'est-il pas allé en Mauritanie, dont l'évolution récente indique de meilleurs signes que les pays qu'il a "honoré" de sa visite?


Et aujourd'hui sarko manoeuvre pour que Wade ne rencontre pas Ségo, ce même Wade qui a récemment obtenu de sarko la tête de l'ambassadeur français au Sénégal. Ambassadeur qui avait eu le tort de rapporter à Paris et aux correspondants de presse les petits délires de Wade, comme cette idée de faire construire à prix d'or une statue géante à son effigie...
Repost 0
Published by Martin P. - dans Ségolène
commenter cet article
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 15:29
L'écoute de la conversation de Minc avec des blogueurs (écoute que j'ai hélas terminée hier) est de celle qui donne furieusement envie de taper sur quelque chose, n'importe quoi...
Il faut donc bien un deuxième article pour se défouler (Vogelsong, qui fut bien seul à soulever quelques objections a eu bien du mérite à se contenir tant on a envie de relever Minc quasiment à chaque phrase).

Minc, donc, a cet autre point commun avec sarkozy qui est cette rhétorique de la fausse évidence assénée en des termes qui se veulent sans appel.


On ne compte pas, dans le discours de Minc, le nombre des "vous le savez bien" glissés pour ponctuer chacune de ses affirmations, ou encore les "c'est ridicule" en réponse à ses interlocuteurs (sans parler de ceux qui sont rangés dans la case "pétainistes" et autres). La voix est douce, et cette urbanité formelle, qui le différencie de sarkozy, impose implicitement certaines convenances, des manières feutrées qui appellent en principe que les concepts soient aussi chantournés que les phrases, c'est-à-dire qu'on ne ferme pas les portes, qu'on évite d'aller vers la confrontation interpersonnelle...

Or, ces "vous le savez bien" enfreignent en réalité cette civilité subliminalement imposée par ailleurs, en rendant une éventuelle contradiction forcément frontale. Cette petite manipulation par abus de la gentillesse adverse révèle une faible aptitude à la controverse et un esprit finalement assez peu aimable. Que sarkozy ne cesse d'utiliser un truc assez semblable (sauf que lui n'a en général même pas d'interlocuteur) ne surprendra donc pas.
D'autant que cette tactique a ce grand avantage qu'on peut énoncer tranquillement des pseudo-fulgurances sans aucun petit début de démonstration, ou de balancer des infos ou autres statistiques dont on n'a jamais entendu parler, sans jamais dire d'où elles viennent.

En fait, ce mode badin si bien pratiqué par Minc est celui qu'affectionne le microcosme, qui n'a en cela pas tellement changé depuis les Précieuses Ridicules.
Il est le "dress code" du langage pour la nouvelle aristocratie au pouvoir, ce qui n'empêche pas celle-ci de se laisser fasciner par les manières à la Scarface de leur représentant à l'Elysée
(Minc a presque des allures de fan de rock star quand il parle de sarko, incapable de comprendre qu'on puisse le voir autrement que comme une espèce de surhomme). La fascination est largement rendue par ce dernier d'ailleurs, c'est assez classique.
Sur le fond, en revanche, même combat: pensée mécanique, communication unilatérale, usage d'armes rhétoriques primaires et assymétriques, âpreté au gain, goût de la victoire facile et sans dignité.

Comme le dit Eric, Minc est incapable de se comporter en intellectuel, il est le conseiller de patrons et d'hommes politiques, il parle à ce titre là. L'artifice est que cette casquette n'est pas toujours visible.

-
PS: à un moment dans l'enregistrement, l'ultra-mondain Minc, par une suprême cocasserie, ou coquetterie c'est selon, se pique de sentir le terrain sous prétexte qu'il va voir son boucher tous les dimanche matin. Il faut quand même l'entendre pour le croire, et pour voir asséner pareille autocaricature sans que le ridicule ne le foudroie sur le champ.
Repost 0
Published by Martin P. - dans médias
commenter cet article
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 21:50

-
30/03/09 -

-
30/03/09 -  Bonus et primes : le (résistible) chantage des « compétents »
A part les revenus du capital en général, ce sont les revenus des hauts salariés de la finance ou « proches de la finance » – on entendra par là tous les patrons, quasi-patrons (fonction de direction générale) et autres cadres très supérieurs dont la rémunération incorpore une forte composante financière (stock-options) – qui expliquent pour l’essentiel l’explosion inégalitaire.
Frédéric Lordon
-
29/03/09 - Pierre Moscovici: "Une primaire ouverte, ... c'est la seule façon de faire aussi que le PS cesse d'être concentré sur lui même, sur son fonctionnement, sur son chef, sur la bataille pour le leadership à l'intérieur, mais qu'il ouvre aux français". Mosco est le premier à pointer cet excellent argument: faire que les présidentiables cessent de ne s'adresser qu'aux adhérents socialistes, avec le langage codé que l'on sait, pour parler à tous les électeurs avec un langage audible.

-
29/03/09 - Premier temps, critiquer le socialisme... Deuxième temps, tendre la main à Nicolas Sarkozy... Troisième temps, diviser le Parti socialiste

-
29/03/09 - Terra Nova: Ils ont fait Obama


-
28/03/09 - Anne Méaux est la gouroute de Rachida Dati question com'. Qui se ressemble s'assemble après tout. Qu'une ancienne du GUD gère désormais l'image de celle qui a détruit tout l'édifice des libertés publiques..., quoi de plus naturel en somme?
en 1992, à l'UDF, Anne Méaux faisait office de grand chef du service de presse.
"il existe deux sortes de journalistes qui suivent l'UDF... Ceux qui touchent et les autres..." "Ceux qui font les medias trainings de ces messieurs dames en vue de leur passage radio télé et les autres"
Bruno Roger-Petit

-
27/03/09 - Lambrinidis souligne « l’importance fondamentale de lutte contre la criminalité sans recourir à la surveillance de tous les utilisateurs d’Internet, qu’ils soient ou non soupçonnés de crime ». Pour lui, « le monde d’Internet n’est pas différent de la réalité. Les gouvernements et les sociétés privées ont la même obligation de respecter les droits fondamentaux du citoyen en ligne comme off-line. »

-
27/03/09 - Qu'en reste-il ? Rien. Que Martine Aubry n'a pas rempli le Zenith .... Que l'inévitable droitier Valls s'inquiète qu'on fasse trop d'antisarkozisme (comme si on pouvait en faire trop). Seule - est ce comique - Morano répond sur le "fond", déclarant que "la sécurité est la première des libertés" (et bientôt la dernière) - toujours ce don de changer tout ce qu'elle touche en merde. ... Aubry n'a pas fait le plein, n'en parlons plus. Radical-Chic

-
24/03/09 - Obama, la classe aussi sur le fond: Tribune dans Le Monde

-
24/03/09 -  Chine, USA: double gifle pour Sarkozy ! Après Obama, c'est au tour du président chinois d'envoyer paître le Président français qui souhaitait le rencontrer en marge du G20 de Londres, la semaine prochaine. La diplomatie française paye au prix fort une année de fantaisies sarkozystes.
Philippe Cohen

-
24/03/09 - polémique sur le système "HERISSON": pc inpact dénoncela DGA dément.

-
20/03/09 - Confidentiel : Barack Obama a écrit à Jacques Chirac. «Je suis certain que nous pourrons au cours des quatre années à venir collaborer ensemble dans un esprit de paix et d'amitié afin de construire un monde plus sûr»

-
16/03/09 - Saint-Agil vs Starwars. via Gio et Rimbus
-
01/03/09 - "Le seul type non humilié, c'est l'"ami" du président, Brice Hortefeux. Sinon, vous n'êtes rien. Ce système détruit l'idée de gouvernement"

-
Repost 0
Published by Martin P. - dans brèves
commenter cet article