Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sauce politique
  • sauce politique
  • : politique
  • Contact

Bande son

musique insérée dans les articles, de circonstance si possible

-


Add to Technorati Favorites


Recherche

26 février 2007 1 26 /02 /février /2007 21:54

Selon le canard enchainé, sarkozy aurait dit à Chirac qu'il quitterait Beauvau quand celui-ci se serait prononcé, soit au plus tard fin mars, puisque la date limite de dépot des signatures, et donc la "cloture des inscriptions", est le 23 mars.

Cette assiduité -toute théorique- n'intrigue pas grand monde si ce n'est outre-manche.

Osons donc une hypothèse: tout se passe comme si nicolas "tenait" Chirac, avec des affaires le concernant, par exemple dans les petits papiers des RG. Depuis clearstream, on sait que l'important n'est pas que ces affaires soient fondées ou pas.

L'important, c'est qu'il est plausible que ce soit la raison des ajournements récurrents, de sa démission pour sarkozy, et de sa prise de position pour Chirac. Lequel espère peut-être qu'un évènement qui contraigne suffisament tôt sarkozy à quitter son ministère lui permette de tenter une ultime manoeuvre avant la date fatidique.

En somme, Sarkozy tiendrait son ministère pour se protéger... d'une candidature Chirac.

Politique-fiction dira-t-on. Souvent la réalité la dépasse.

-

PS1: Le canard rapporte une activité débordante des services du ministère de l'intérieur (RG, préfets), pour tâter le terrain en banlieue et dans l'opinion. Une litanie de petites dérives à apprécier en fonction des discours sur la république "irréprochable".

PS2: Sarkozy n'a guère fait mieux que Ségolène sur RMC à propos des sous-marins.

PS3: je vais aller voir ce qui se passe à la république des blogs Mercredi 28 février 2007, à partir de 19 heures au café le pavillon Baltard 9 rue Coquillère.

République des Blogs - 7ème édition

technorati tags:

Partager cet article

Repost 0
Published by Martin P. - dans sarkozy
commenter cet article

commentaires

PeNeLAS 06/03/2007 22:22

Quand l'éditeur recule, le pamphlet sur Sarkozy arrive sur le net


Auteur de près d'une dizaine d'ouvrages, Serge Portelli ne pourra pas diffuser son dernier écrit dans les librairies avant les présidentielles. Magistrat, vice-président au tribunal de Paris, président de la 12e Chambre correctionnelle, M. Portelli avait préparé un nouvel ouvrage, Ruptures, dressant le bilan sans concession de 5 ans de gouvernement Sarkozy et réfutant la plupart des fausses évidences fondant sa politique de sécurité, raconte Betapolitique. Mais "au dernier moment, l'éditeur a « renoncé » à publier ce texte, ne laissant plus le temps à un nouvel éditeur de le faire paraître avant l'élection présidentielle", prévient le blog collectif sans jamais citer l'éditeur ni les raisons qui l'ont poussé à refuser l'ouvrage.

Heureusement avec Internet, les auteurs comme les musiciens n'ont plus besoin de passer par le filtre des éditeurs pour diffuser leurs oeuvres. L'ouvrage de 102 pages de Serge Portelli est donc disponible en PDF (6 euros) ou en édition brochée (13 euros) chez Lulu.com. Il sera également diffusé chapitre par chapitre sur Betapolitique...

Source: Ratiatum



http://PeNeLAS.over-blog.com/

LV 06/03/2007 12:54

Depuis longtemps sarko avait annoncé qu'en restant à l'intérieur c'était pour se protéger d'éventuelles attaques de l'élysée, à croire qu'il a de bonnes casseroles :-))) Un temps, sous la pression de ses troupes il voulait démissionner mais c'est sur injonction de Cécilia I° qu'il est resté pour les raison ci-avant.
Par contre, je ne comprendrai jamais pourquoi Chirac ne l'a pas remercié quand il en était encore temps... par un remaniment ministériel soft qui se serait passé sans risque dans l'opinion en changeant seulement 3 ou 4 ministres :(

LV 06/03/2007 12:53

Depuis longtemps sarko avait annoncé qu'en restant à l'intérieur c'était pour se protéger d'éventuelles attaques de l'élysée, à croire qu'il a de bonnes casseroles :-))) Un temps, sous la pression de ses troupes il voulait démissionner mais c'est sur injonction de Cécilia I° qu'il est resté pour les raison ci-avant.
Par contre, je ne comprendrai jamais pourquoi Chirac ne l'a pas remercié quand il en était encore temps... par un remaniment ministériel soft qui se serait passé sans risque dans l'opinion en changeant seulement 3 ou 4 ministres :(

Killcow 01/03/2007 22:09

Aaaah, enfin un blog où je peux poster un commentaire (ça ne s'arrange pas chez Over-Blog. J'aurais mieux fait d'aller chez Skybeurk comme mes copines ^^)!
Pour moi, il est évident que Chirac va se présenter.
Tu dis que NS tient Chirac par les couilles. Je ne suis pas d'accord. Pour moi, c'est tout le contraire: Chirac tient dans ses tiroirs un beau scandale bien faisandé mettant en cause notre ami NS jusqu'au cou d'une personne de taille normale. ^^ Je sais, c'est pas bien de se moquer, mais ça me démange.
Chirac doit jeter ses dernières forces politiques dans la bataille de 2007. Il n'a aucun espoir de victoire, mais il peut peut-être se débrouiller pour faire élire SR (ou Bayrou, mais ça me semble moins probable) pour rendre sa trahison à NS.
A propos: on n'a plus vu Galouzeau et Chirac à la télé depuis des mois. Ils sont morts médiatiquement, diront certains. Moi, je dis qu'ils sont loin d'être morts, que Galouzeau ne fait que commencer sa carrière, que Chirac ne fait que commencer à partir, et qu'ils réapparaîtront au moment le plus critique de l'élection.

PeNeLAS 28/02/2007 23:13

Bonsoir.
Ton hypothèse ne me parait pas invraisemblable, les tensions entre Sarkozy et Chirac sont bien plus grandes que ce que ces deux zigotos nous laissent entrevoir. Leurs politiques, bien que de droite, ne suivent pas le même modèle et le néo-libéralisme prôné par Sarkozy inquiète d'ailleurs un grand nombre d' élus UMP et même le chef de l'état.

Mais il faut aussi avoué que Sarkozy prend source dans le modèle capitaliste américain ce qui a le don d' énerver Chirac qui, dans un sens, ce révèle plus orienté "sociale" que ces homologues européens. Chirac l' avoue lui même, le fait que Sarkozy veuille calquer le modèle américain lui laisse présager le pire.

Puis peut étre aussi que réside encore chez Chirac une certaine forme d'amertume vis à vis de sa position de soutien en 1995 à son adversaire Balladur. (Maybe...)

Enfin Chirac est quand même un drôle de loustique, il est bien difficile de pouvoir le cerné.

PeNeLAS (http://penelas.over-blog.com/)