Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sauce politique
  • sauce politique
  • : politique
  • Contact

Bande son

musique insérée dans les articles, de circonstance si possible

-


Add to Technorati Favorites


Recherche

5 septembre 2007 3 05 /09 /septembre /2007 16:54
Je me disais, la pauvre cecilia se planque tellement elle a eu honte de son rôle d'amuseuse. Ben non, elle en rajoute sur la libération des infirmières dans son interview à l'Est Répubicain: "On ne m'empêchera pas d'essayer de soulager la misère du monde".

"- Pourquoi avez-vous réussi là ou d'autres avaient échoué avant vous ?
- Je ne sais pas comment ont procédé d'autres."

sar-af-260707.jpgSuis-je vraiment le seul à avoir lu le Canard il y a un mois? parce que sinon, difficile de ne pas plutôt poser cette question:
"Le Qatar a versé sur le compte de khadafi 460 millions d'euros, la veille de la libération des infirmières. une somme avancée à la demande de sarkozy nicolas. Ne croyez vous pas que ce soit le vrai élément déclenchant?"

[d'autres infos ici et ici]

J'ai beau chercher partout, on en est resté à la version sarkozy: "Chacun sait bien que la situation etait totalement bloquée". "Cecilia a fait un travail remarquable". "Il y avait un problème à résoudre, on l'a résolu, point."

Résumons: Un dictateur exerce un chantage. sarkozy y cède. On est censé appeler ça "résoudre un problème". On peut aussi appeler ça "se faire mousser avec les millions des autres". Sans parler de la "situation totalement bloquée" qui a du beaucoup plaire aux négociateurs européens.


Il y a une raison au fait que nos grandes plumes journalistiques soient en sourdine sur ce sujet: Ils sont tous tombé dans le panneau au moment de la libération des infirmières, sur le thème "personne ne peut critiquer, le résultat est là, Cécilia est formidable". Du coup quand les contreparties ont été connues, il aurait fallu qu'ils admettent leur maniabilité, qui a atteint un niveau unique au monde. Que nenni, ils ont préféré persévérer dans le vice quasi masochiste. On a pu voir par exemple sarko 1er tenir ces deux arguments:

* La centrale nucléaire, c'est pour dessaler l'eau de mer.

* De toutes façons, il y a un système pour la neutraliser à distance.

Passons sur la crédibilité du propos. Un journaliste disposant de deux neurones devrait être capable de répliquer:
"Si c'est juste pour dessaler l'eau de mer, pourquoi installer un système de neutralisation à distance?".
Ou encore "Si il y a un système de neutralisation à distance, c'est bien parce qu'il y a une possibilité de ne pas faire QUE de dessaler l'eau de mer?".

N'en demandons pas trop, nous sommes en France. Et puis l'uranium se fait rare.

Et il y a au moins un miséreux de soulagé:
kadhafi.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Martin P. - dans sarkozy
commenter cet article

commentaires

Cécile 13/09/2007 19:23

On verra peut-être sarko avec le même costume que kadhafi et quand ils commencent à mettre des uniformes et sortir leurs médailles…

Eric 09/09/2007 18:35

Oui.Très bonne analyse ici: http://carnetsdenuit.typepad.com/carnets_de_nuit/2007/09/4-mois-dre-sark.html

filaplomb 09/09/2007 08:24

Tu dénigres le rôle multicontinentale de la PradaGirl, c'est pas bien !Puisqu'on te dit qu'elle est formidable et qu'elle peut soigner la planète entière, voyons ! :-)))

Martin P. 06/09/2007 10:21

ce que je trouve extraordinaire c'est la sortie sur "la misère du monde" à propos de cette affaire de rançon, de vente de missiles, et de big business autour de l'uranium.En réalité il était urgent de céder à khadafi de manière à pouvoir dealer avec lui sans avoir l'air de passer sur le corps des otagesquant à Martin Bouygues, il est fort à parier qu'il suivait tout ça avec intéret, le même intéret qu'il porte à Areva, à portée de main depuis que sarko est devenu chef

omelette16oeufs 05/09/2007 21:38

C'est à croire que la presse n'ose plus parler de la Libye de peur de nuire à Cécilia ou de susciter la colère de son Mari. Comme si Cécilia était une fragile petite chose et un trésor national qu'il ne faut pas abîmer. Du coup, elle, en tant que people sert d'écran aux marchandages de Sarkozy. En plus, évidemment, de cette libération qui valait n'importe quel sacrifice.