Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sauce politique
  • sauce politique
  • : politique
  • Contact

Bande son

musique insérée dans les articles, de circonstance si possible

-


Add to Technorati Favorites


Recherche

4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 15:02

Michel Rocard a dit presque tout ce qu'il fallait sur l'affaire Airbus, dans sa tribune de Libé. Les problèmes de management liés à une rivalité entre français et allemands sont évidemmment très inopportuns. Mais il n'y a pas que cela.

Pourquoi ne pas s'interroger sur la responsabilité de ceux qui étaient aux commandes, y compris du coté des actionnaires? Peut-on se demander par exemple, si les choses se seraient passées de la même façon sous Jean-Luc Lagardère? On peut penser qu'il n'aurait pas laissé ce fleuron industriel se planter de la sorte. 10 000 collaborateurs paieront les dysfonctionnements et les retards, mais qu'en est il des responsables?

Sont évoqués, suite à la casse sociale, de possibles délits d'initiés, mais sans beaucoup d'insistance. Il est pourtant utile pour la compréhension de chacun de rappeler qu'il y a une procédure en cours, et que Lagardère le fils, entre autres, est visé. Arnaud Lagardère, qui s'est vanté de ne pas s'occuper d'EADS, mais qui s'en occupait suffisament pour vendre ses actions en temps utile, à savoir juste avant l'annonce de retards catastrophiques. En gros, "prends l'oseille et tire-toi!". Cet héritier a choisi de s'amuser dans le secteur de la presse, avec d'ailleurs des projets inquiétants, mais a ostensiblement décliné ses responsabilités en matière industrielle, refusant d'assumer le rôle qui était le sien, cette autre part d'héritage. La plus-value que Lagardère a dégagé l'année dernière, c'est donc bien du vol. Non seulement par la réglementation boursière, mais aussi par le fait que cette valeur avait été construite malgré lui.

Bien sûr, la position de Lagardère dans les médias n'est pour rien dans le peu d'intérêt des journalistes pour ses turpitudes boursières.

Il y a aussi la puissance publique, qui avait été à l'origine de la construction du groupe Airbus. Cette puissance publique, après avoir montré qu'elle pouvait bâtir une réussite industrielle, a aussi montré que, dirigée par des idéologues libéraux que le prisme financier aveugle, elle pouvait conduire une entreprise exemplaire dans le mur. On passera sur le discours d'un certain forgeard, qui justifiait ses émoluments mirifiques par la lourdeur de ses responsabilités, et qui le moment venu saute de l'avion en parachute doré, laissant l'équipage assumer le reste.

Qu'en pense Sarkozy? peut-on lui demander de parler aussi de racaille quand il s'agit de délinquance financière, y compris chez ses amis?

-

PS: à ce sujet l'incorrect Mélenchon sur le goulag jacobin, faussement rustique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Martin P. - dans économie
commenter cet article

commentaires

Martin P. 06/03/2007 23:08

Merci à Penelas pour l'info, en commentaire de "il aime la tête de beauvau". Le bouquin de Portelli, vice président du tribunal de Paris, est finalement accessible sur le net. Ce sera utile car l'heure de la démission de sarkozy, et donc du bilan, va sonner. la bataille médiatique sera âpre, que chaque blogueur enfonce le clou sur le sujet de l'insécurité. voir le lien à droite sur la note du préfet du 93. le commentaire en question:
http://sauce.over-blog.org/article-10012710-6.html#comment10025802

a part ça, rien à voir, mais pour les amateurs de foot, un but HALLUCINANT de Mancini ce soir contre Lyon (qui a été nul de bout en bout, comme jamais, pas 2mn sans une connerie).
si quelqu'un trouve la video du but ça m'intéresse.

LV 06/03/2007 01:47

La bi-céphalité, donc la co-direction est toujours une très mauvaise organisation pour tout et surtout pour une entreprise; même les 2 co-présidents la conteste. Il faut créer une europe avionique comme cela a été fait pour le programme Ariane qui lui ne rencontre pas ces problèmes et pour cause.

Killcow 05/03/2007 21:42

Quand même, Airbus qui a des problèmes de coordination des logiciels, c'est pas un peu gros, ça? Qu'Airbus Allemagne ait dessiné les plans à la main sans que personne ne s'en aperçoive, c'est pas non plus un peu gros? Moi, je pense que les ricains de Boeing ont quelque chose à voir là-dedans. C'est bizarre, personne n'en a parlé dans les médias.....
Quand on apprend que la France perd des milliards à cause des fraudes fiscales, la droite hurle que c'est normal, vu le taux d'imposition sur les grandes fortunes! Ils sont donc excusés. Quand les racailles brûlent des voitures, leur colère est légitime: la misère sociale, le racisme, etc. Mais là, la droite n'est plus là pour les excuser. C'est bizarre, ça.....

Pam 05/03/2007 16:18

Un appel au changement de candidat UMP ouvert aujourd’hui sur le blog:

http://l-ile-de-france-avec-villepin.over-blog.com/

mat 05/03/2007 11:10

Lagardère tient 15% du Monde, europe1 etc...

alors c'est sûr ils vont se contenter de se lamenter sur les plans sociaux.

il a qu'à refiler ses avions à Dassault, un vrai pro lui aussi