Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sauce politique
  • sauce politique
  • : politique
  • Contact

Bande son

musique insérée dans les articles, de circonstance si possible

-


Add to Technorati Favorites


Recherche

1 novembre 2007 4 01 /11 /novembre /2007 14:28
Une république des blogs sympathique hier soir. Puisque c'est l'occasion, sacrifions à un exercice quelque peu mondain, un de ceux qui singularisent le blogging, à savoir le link-droping.

d46e347e97294e3a17a7b50723b30d85.jpg Nous y avons donc retrouvé, par ordre d'apparition, Dagrouik (faites attention aux conneries que vous dites car il prend tout en notes), Julien Toledano (faites attention à votre style car il prend tout en vidéo), Eric (un cheminot cégétiste ... enfin, il a un faux-air de Bernard Thibault -il devrait se méfier du précédemment mentionné-), Ivannouissant (qui a comme moi une certaine défiance par rapport à l'hygiénisme ambiant, la médicalisation à outrance et les allégations santé tous azimuts), Juan (première rencontre, il défend une méthode douce envers les électeurs sarkozystes -croyez-le ou non-) et Abadinte (blogueur strauss-kahnien avec qui il est donc assez étrange que nous n'ayons pas discuté plus tôt). Pas mal d'échanges intéressants autour de cette table de gens de gauche. On a aussi croisé, plus rapidement, Jean-Paul Chapon, Luc Mandret et Laurent Gloaguen.
(ouf!).

Vous l'aurez compris, nous avons donc déploré l'absence de consoeurs. Si on devait s'en tenir à cette assemblée, il faudrait bien conclure à une très faible féminisation dans la sociologie du blogueur politique. Et si vous alliez à la réunion "off" (qui se tient en permanence à la "comète", au kremlin bicêtre), vous tomberiez également sur de non moins masculins blogueurs à savoir Nicolas et Tonnegrande. Ah si, j'oubliais, à la comète, on y rencontre aussi parfois Fiso, assurant à elle seule la nécessaire touche de féminité dans ce milieu terriblement homogène.

288426e9e877775cdb85eb448f077683.jpgAh, et il y a ceux qu'on ne voit jamais, tel Toréador (un provincial?) qui, semble-t-il rien que pour m'embêter, tient à se signaler avant que je ne finisse ce billet. (d'où l'intérêt des liens, que relève technorati, qui permettent de savoir quand on parle de vous).
Réagissant à un propos tenu ici, il se lance dans une stigmatisation de l'"ignorance démo-crasse". Aguiché par la perspective d'une causerie magistrale, je dévale les lignes à la recherche des éléments qui combleraient mes lacunes. J'y apprends, en somme, que sarkozy est au pouvoir (je rassure tout de suite Toréador, je ne suis pas volontaire pour une destitution de force qui me serait probablement plus dommageable qu'à lui), et que finalement, à la restitution que je fais de son point de vue, il ne remplacerait que le mot "chef", par "représentant" (
par ailleurs, démocratie=élection, d'où "démocratie représentative" CQFD). Cette démocratie -quelque peu rudimentaire- n'en serait donc nullement affectée si le pouvoir était atteint d'autisme, se déployant dans une sorte de planification intangible, arrêtée au soir des élections.
Euh, et la dimension délibérative? et le dialogue? et la décentralisation? et l'autonomie tant vantée? et la responsabilité? et pourquoi s'informer alors? faisons plutôt une bonne sieste politique entre les campagnes, non?
Heureusement, le caractère "traditionnel" ou plus exactement "obsolète", sinon archaique, de cette pratique du pouvoir est,
in fine, mentionné (Suggérons donc de rechef les propositions de modernisation émanant de gens qui par leur travail et l'ancienneté de leur diagnostic ont quelques titres à se faire entendre).
On aura malheureusement noté entretemps que le discours est accompagné d'une étonnante digression qu'on croirait sortie de l'après mai 68 sur la "vanité citoyenne" et le "déni de démocratie que constitue la pression de la rue", bref la chienlit. Ce qui confirme le sentiment qui m'a fait retirer ce môssieur (volontiers poseur d'ailleurs) des recommandations que sont les liens disposés colonne de droite. Non que je sois libertaire, comme il tente maladroitement de le faire accoire, mais cette rhétorique me semble bien peu prémunie contre la malheureuse "pensée" réactionnaire d'un certain sarkozy.

Pour finir (décidément mes billets sont bien longs ces temps-ci), indiquons que la distraction que représente aussi pour moi ce blog pourrait intervenir de manière un peu moins fréquente pour un temps, en raison de préoccupations plus essentielles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Martin P. - dans PS
commenter cet article

commentaires

Voyante 02/08/2016 10:59

Super blog, j'adore vos articles et reportages, bonne continuation.

Filaplomb 03/11/2007 19:19

C'est très juste de souligner cette démocratie minimum qu'envisage Sarkozy. C'est à mes yeux un des axes sur lequel le PS devrait construire son discours d'opposition…:-)

Eric 03/11/2007 10:03

Allez! Arrêtez!Mais j'aime bien ta comparaison avec Bernard Thibaut! C'est assez véridique, je suis un peu cheminot dans l'âme.

Martin P. 02/11/2007 19:51

@ NicolasSi tu peux retrouver des commentaires ou des articles où Eric dit des grosses conneries, je suis preneur

nicolas 02/11/2007 19:21

Martin,Tu veux de l'aide pour trouver des failles ?