Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sauce politique
  • sauce politique
  • : politique
  • Contact

Bande son

musique insérée dans les articles, de circonstance si possible

-


Add to Technorati Favorites


Recherche

13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 00:36
2.jpgLa courbe des sondages a des effets variés.
D'un coté, une étrange perte collective de la mémoire chez les impétrants UMP.
De l'autre, des médias de compagnie, qui il y a à peine deux mois étaient tout à s'astiquer sur la courte jambe de sarkozy, se sont aperçus qu'il était maintenant assez bien vu de la lui mordre. En cela ils ne font que suivre les recommandations du baromètre politique.
Climat politique et bulletin météo sondagier restent finalement les seules informations qui les intéressent, étant entendu qu'ils ont renoncé à comprendre quoi que ce soit et a fortiori à l'expliquer.


Et pourtant, la courbe a peut-être une cause: et si les français avaient retrouvé la mémoire?

Les burlesques tribulations neuilléennes de sarkozy, jean, ont nécessairement rafraichi la mémoire des plus amnésiques s'agissant des "qualités" de sarkozy, nicolas. En effet, à Neuilly on doit se souvenir que celui qui appelait au calme, en 1983, c'était Chirac, et celui qui était appelé au calme, c'était Pasqua. En effet, le petit nicolas avait évincé Charles de la candidature à la municipalité de Neuilly au moment où ce dernier était hospitalisé. C'est ce qui s'appelle débuter sous les meilleurs auspices...

J'entends déjà les sarkozystes honteux: je tire sur l'ambulance alors que sarkozy est déjà au plus mal.

Mais tirer sur l'ambulance, sarkozy n'a fait que ça tout au long de sa carrière!

Ce viandard était devenu si habile à détecter les fauves un peu affaiblis qu'il a été le premier à sentir que chirac ramollissait. C'est d'ailleurs à la suite de cette intuition de chacal qu'il a théatralisé son insolence vis-à-vis d'un "Chi" un peu las, et ainsi construit toute sa "stature" entre 2002 et 2007, quand Chirac allait d'attaques cérébrales en sonotones, de CPE en referendums perdus. Voilà comment une hyène se fit passer pour un lion.

Bref, aux âmes sensibles qui crient grâce avant même que le premier sang ne soit versé, faites savoir à sarkozy, si douillet quand il s'agit de prendre des coups plutôt que de les donner, qu'il a toujours la possibilité de démissionner.

Pour ce qui nous concerne il y a bien trop de retard à rattraper pour que nous retenions nos coups le moins du monde. Au contraire, c'est quand le mal faiblit qu'il faut frapper le plus fort pour saisir l'opportunité de s'en débarrasser.

Partager cet article

Repost 0
Published by Martin P. - dans médias
commenter cet article

commentaires

tonnegrande 21/02/2008 23:22

Quand Sarkozy sera élu, tu vas en prendre plein la tronche

Eric 13/02/2008 23:00

L'expression "viandard" n'est pas exagérée. Sarkozy est un tueur. Il va se relever et couper des têtes. Ca va être un carnage (après les municipales).S'apitoyer sur Sarkozy? Récemment, un journaliste a dit à Alain Badiou: "Vous avez la dent dure contre Sarkozy, vous manquez de compassion". Badiou a répondu: "Je vis entouré d'étrangers, de personnes dont certaines sont des sans papiers, et je vois ce que Sarkozy leur fait, le mal qu'il leur fait, et je n'ai pas envie d'être tendre avec lui." C'est une espèce de calamité...Sarkozy n'est rien d'autre que la personnification de certaines forces qui régissent notre société; s'il est arrivé là c'est parce qu'il a été pire que les autres. Donc, il va continuer.

Caroline 13/02/2008 12:32

nicolas napoléon est bien mal en point depuis le départ de sa dulcinée. Misère et décadence.

Martin P. 13/02/2008 10:41

en fait je voulais commencer un article sur les municipales KB et puis je me suis laissé emporter: quand on essaye de faire passer sarko pour un pauvre homme harcelé qui essaye d'appeller au calme, ça m'énerve un peu.

Nicolas J 13/02/2008 06:48

D'accord : on va continuer à tirer.