Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sauce politique
  • sauce politique
  • : politique
  • Contact

Bande son

musique insérée dans les articles, de circonstance si possible

-


Add to Technorati Favorites


Recherche

23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 21:16

C'est l'aveu: il a changé, il y avait donc un souci "avant".

Peut-être est-ce surtout qu'il a compris que Chirac n'irait pas. Or sans Chirac, pas de sarko paradoxalement! Chirac est le seul et unique socle de la "rupture", le punching-ball rêvé, la cible facile qui justifiait tous les excès, le point de comparaison en regard de qui tout pouvait passer.

Chirac hors-jeu, cela pose aussi la question de ce que l'on gagne au change. Or l'exercice d'inventaire-héritage risquait de faire apparaitre un quiproquo total:

* Au titre de l'héritage on trouvait cette manière d'oser toutes les impostures, toutes les grosses ficelles, toutes les contradictions, tous les opportunismes, et surtout une certaine tendance à asservir ses petits camarades, beaucoup plus qu'à les rassembler. Bref, tout le cynisme politicien était conservé, tout le monde l'avait bien compris.

* Le souci, c'est qu'au titre de la rupture étaient écartées les vertus: le fameux caractère "sympa", la réconciliation, le gaullisme social, la laïcité, le rempart contre lepen, le multilatéralisme. Au profit de la nervosité, de stigmatisations incendiaires, de provocations antisociales, d'une rhétorique anxiogène, d'une idéologie identitaire, néolibérale, génératrice de division et de renoncement au génie français.

Voilà pourquoi il fallait "changer", devenir de toute urgence sympa, social et gaulliste. Maintenant la question est: quel crédit lui donner? est-ce qu'il suffit de tomber la cravate?

 

photos fournies par l'ump

Partager cet article

Repost 0
Published by Martin P. - dans sarkozy
commenter cet article

commentaires

Nicolas 28/01/2007 17:52

Inquiétante "synthèse"... qui le fera, à mon humble avis, perdre. Dès que Chirac annoncera a non-candidature, il va apparaitre enfin pour ce qu'il est vraiment : son digne héritier. Et les Français, je l'espère, se vengeront de ce pouvoir clanique et magouilleur. Merci de m'avoir mis dans tes liens, sinon :)

le sarkologue 26/01/2007 16:18

Merci Martin. J'ai fait de même chez moi.

Martin P. 26/01/2007 10:55

sarkologue, je rajoute ton site à ma collection

le sarkologue 26/01/2007 00:34

Avant que les sarkolâtres acharnés ne s'exitent sur l'article de la tribune de Genève posté par "ooups" plus haut, je leur signale qu'il s'agit d'un canular dont je suis l'auteur, ainsi que bien d'autres.Ces fins esprits n'auront pas manqué de remarquer que nos deux plus célèbres immigrés économiques en Suisse que sont Aznavour et Delon ne sont pas encore ambassadeur de France pour le premier ni rédacteur à la Tribune pour le second.

jps 25/01/2007 15:00

harcélement de sarkozy : http://poly-tics.over-blog.com/