Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sauce politique
  • sauce politique
  • : politique
  • Contact

Bande son

musique insérée dans les articles, de circonstance si possible

-


Add to Technorati Favorites


Recherche

15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 22:12

Ségolène Royal est la candidate de la réalité, de l'écoute, et de la rénovation. C'est la candidate de l'avenir, d'un avenir proche qui nous tend les bras.

Il faut reconnaître que le rapport à la réalité, chez plusieurs responsables socialistes, s'était technocratisé. La statistique s'était substituée au ressenti de terrain. Or le politique ne doit pas laisser les outils de mesure s'instituer en grille de lecture. Le biais technocratique, la succession d'intermédiaires et de transcriptions techniques peut conduire à des erreurs dans la perception de la réalité. Il s'introduit une distance entre le quotidien vécu et ce qui en est ressenti par le décideur. Ce sont là des éléments, parmi d'autres, d'explication du 21 avril, et Ségolène Royal en a tiré les conséquences. Ceux qui préfèrent rester derrière la vitre, eux, multiplient les noms d'emprunt romains, Spartacus et autres Gracques, pour dériver vers Bayrou.

sarkozy, lui, continue de s'hypnotiser lui-même avec des statistiques cuisinées minute et sous pression, par des organismes dont la structure s'est conformée sous les injonctions pour ne plus produire que ce qui est doux à l'oreille du chef. Il en va ainsi des statistiques policières: les flics eux-mêmes sont beaucoup plus tyrannisés que les truands. Il en va ainsi de l'INSEE et de ses chiffres du chômage. C'est ainsi, aussi, que Staline est mort seul, faute d'assistance de la part de ses médecins tétanisés par la crainte.

La sphère médiatique participe de cette déconnection. Le journaliste mondain, souvent parisien, se croit aussi excellent qu'il est médiocre (voir déontoloGiesbert). Ce journalisme là ne fait guère son boulot. Tout à sa complaisance envers nico 1er, on peut comprendre qu'il ait été dérangé par l'irruption de la "fausse note" Ségolène, quand celle-ci est devenue plus qu'un objet people.

Ce microcosme ne parvient plus que difficilement à relayer les infos malséantes. Un exemple: Le Monde rapporte une "rumeur" qui court sur le net. Sauf qu'il ne s'agit pas de celle que vous savez, il s'agit d'un texte qui évoque, dans la bio de sarko, un poste de délégué aux risques radiologiques peu après Tchernobyl. Or il ne s'agit pas de rumeur, sarkozy a bien eu cette responsabilité, mais ce qui est grave dans cette affaire n'est pas tant sa responsabilité à l'époque (probablement faible), mais le fait que cette ligne ait disparu de sa biographie officielle. A la lecture de l'article de Monde, sarko est presque une victime du net, quand en l'occurence c'est l'information qui semble victime de sarkozy. Karcheriser les journalistes, ça peut payer, le syndrôme de Stockholm peut-être. Alors bien sûr, le journaliste mondain réagit quand on le met en cause: "Ah ça vous dérange, les journalistes, hein? c'est pour ça que vous les critiquez! et s'il n'y en avait pas?". La tartuferie est totale, et cela ne risque pas de changer sous sarkozy.

Pour ce qui est de la vraie rumeur, concluons que mieux vaut une fausse vertu et une vraie liberté (Ségo), plutôt qu'une dépendance maladive (sarko). Conjuguer liberté et constance, c'est tout de même mieux qu'une stabilité très relative, garantie seulement par certaine relation personnelle.

-

PS1: La candidate socialiste aura montré qu'elle ne devra rien à l'habileté de ses communiquants. Pour preuve le réemploi des mots "contrat premier..." pour baptiser sa proposition. Laquelle s'assimile de ce fait à celle tristement célèbre sous le nom de CPE. Alors que son Contrat Première Chance est meilleure que celles de ses concurrents! Voir ici.

PS2: La France qui se lève tôt se réveillera-t-elle à temps ?

Rendez-vous mardi 17 avril entre 6h30 et 7h, à Neuilly, M° Les Sablons 
Ou organisez ce rendez-vous dans votre ville !
et faites le savoir sur
www.lafrancequiselevetot.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Martin P. - dans Ségolène
commenter cet article

commentaires

Killcow 16/04/2007 18:44

A propos des noms antiques, tu remarqueras que les pseudos des frontistes sont souvent des noms grecs! Je connais deux frontistes du Net: Phédon et Le Prétorien. Spartacus et Gracques, du Front National? Bon, là, on fait un parallèle un peu douteux ,n'empêche que ça fait du bien!
Je ne sais pas trop quoi penser du CPC, je n'y ai pas vraiment réfléchi. Mais bon, je me dis que c'est une bonne idée mal faite.

Martin P. 16/04/2007 14:57

@ Eric
Cet article du Monde m'a effectivement paru assez étrange. Sous d'autres aspects aussi:
* c'est un simple compte rendu qu'aurait pu produire n'importe quel internaute. les choses sont rapportées telles quelles, sans apport journalistique
* l'article apparait au moment de LA rumeur. Le Monde est-il passé à coté? le fait de parler de rumeur et de ne s'intéresser qu'a l'aspect tchernobyl le laisse penser. Difficile d'imaginer leur bonne foi.
Décidément la campagne est bizarre, et on aurait pu attendre autre chose du Monde que simplement passer les plats trouvés sur le net, de manière sélective en plus.

Eric 16/04/2007 13:42

"Or il ne s'agit pas de rumeur, sarkozy a bien eu cette responsabilité, mais ce qui est grave dans cette affaire n'est pas tant sa responsabilité à l'époque (probablement faible), mais le fait que cette ligne ait disparu de sa biographie officielle."
Tu l'as bien relevé. Le procédé du Monde est scandaleux.
or, il se trouve que mon blog est cité dans l'article (dans le dernier paragraphe).
J'en parlerai d'ailleurs demain sur mon blog...
Si on veut une petite conclusion à tout cela: pourquoi a-t-on vu passer autant de rumeurs? Tout simplement parce qu'un candidat refuse de parler (et refuse tous les débats qu'on lui propose) et que les journalistes n'osent pas lui poser les questions et ne font même pas le travail minimum d'enquêter (c'est d'ailleurs écrit dans l'encadré de l'article du Monde "A ce stade des vérifications, Le Monde.fr n'a trouvé aucune indication ". Et pourqoi n'ont-ils pas poussé les vérifications un peu plus loin?)