Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : sauce politique
  • sauce politique
  • : politique
  • Contact

Bande son

musique insérée dans les articles, de circonstance si possible

-


Add to Technorati Favorites


Recherche

26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 16:12
La mise au point de Juppé sera passée relativement inaperçue. C'est son drame que de ne jamais parvenir à être en phase avec le buzz, alors que Villepin, lui, y est parvenu sans peine. Voilà ce que nous disait Al1jup: "Je lis pourtant, ici ou là, que je préparerais mon retour au gouvernement. Alors, soyons clair: ce n’est pas mon intention. (...) Mais, me dira-t-on, vous avez affirmé que vous étiez disponible pour servir. Je le confirme. Il y a bien des façons de servir ses concitoyens et son pays."
On suppose que Juppé ne parle pas de "servir son pays" pour postuler à la présidence de la commission européenne, ce qui serait inélégant. C'est donc, comme l'anticipait finement Bruno Roger-Petit, qu'il pense à l'Elysée. Comme Villepin, donc.


Comme ni l'un ni l'autre ne tiennent l'UMP, il va falloir qu'ils trouvent une modalité de désignation du candidat (vraiment) gaulliste: c'est là peut-être la vraie problématique sur laquelle les commentateurs devront bien cesser de faire l'impasse à un moment ou un autre.

Toujours est-il que la gauche ne devrait pas se réjouir trop vite. Un candidat gaulliste taillera certes des croupières à sarkozy, voire à Bayrou, mais si la barre se situe entre 15 et 20%, il n'est pas acquis que le(a) candidat(e) PS la franchisse. Encore faut-il que le PS n'accepte plus qu'on accole toujours l'adjectif "primaire" à "antisarkozysme", que les déclarations mal ajustées contre sarkozy ne soient pas prises pour des attaques sans concessions, un meilleur faire-valoir pour un(e) "meilleur opposant(e)".

Bref, qu'on ne confonde pas la mousse et l'acide: ce n'est pas dans la première qu'on fera disparaitre Beauf 1er.



En 2012, il n'y aura plus cet effet 21 avril, qui en 2007 a asséché la gauche et donné l'illusion d'un bon score au PS, mais sans aucun réservoir de voix. On peut donc s'attendre à ce que l'extreme gauche retrouve ses scores de 2002.

En revanche, la prime au meilleur antisarkozyste sera intacte voire accentuée. Cette prime a joué beaucoup dans le score de Bayrou, qui a pris 10 points dans les sondages à partir du moment où ces mêmes sondages ont publié le résultat des enquêtes sur un second tour "Bayrou-sarko", où on a vu que contrairement à Royal, Bayrou battrait sarko. Il faut s'attendre à ce que le phénomène joue en faveur de Villepin, qui a beaucoup de défauts sauf celui d'être médiocre quand il attaque sarkozy.

Bref, si la candidature socialiste laisse l'étendard de la république à d'autres sans même apporter de meilleures garanties en politique économique et sociale, il faut s'attendre à arriver... 4ème au premier tour, derrière sarko, Bayrou et Villepin.

Haven't we lost enough?
Repost 0
Published by Martin P. - dans 2012
commenter cet article